Hugo Loetscher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loetscher Hugo, 1993, by Erling Mandelmann.jpg

Hugo Loetscher est un écrivain suisse alémanique, né le à Zurich et mort le dans sa ville natale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie les sciences politiques, l’histoire de l’économie, la sociologie et la littérature à Zurich. Il poursuit ses études de philosophie à Paris puis voyage en Amérique latine, en Extrême-Orient, aux États-Unis et au Brésil, avec lequel il nourrit une relation privilégiée. Dès 1956, il travaille comme critique littéraire à la Weltwoche et la NZZ. De 1958 à 1962, il est rédacteur littéraire au magazine du.

De 1964 à 1969, il est rédacteur des pages culturelles et membre de la rédaction de la Weltwoche. Depuis 1969, il travaille comme écrivain indépendant, critique et journaliste politique à la NZZ (Neue Zürcher Zeitung), le Tagesanzeiger, pour la radio, la télévision et plusieurs magazines. Depuis cette date, il écrit de nombreux romans dont plusieurs sont traduits en français (le plus connu étant sans doute Les Egouts / Die Abwässer).

De 1986 à 1989, il a été président de l’Association des écrivains suisses. Depuis 2004, il est citoyen d’honneur de sa ville d'origine Escholzmatt (Canton de Lucerne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abwässer – Ein Gutachten (1963) - Les égouts
  • Die Kranzflechterin (1964) - La tresseuse de couronnes, traduction de Jean-Claude Capèle, Fayard_(maison_d'édition)
  • Noah – Roman einer Konjunktur (1967)
  • Zehn Jahre Fidel Castro (1969)
  • Der Immune (1975) – Le déserteur engagé, traduction de Monique Thiollet, Éditions Belfond, Paris 1989
  • Wunderwelt. Eine brasilianische Begegnung (1979) – Le monde des miracles : Une rencontre brésilienne, traduction de Ursula Gaillard, Éditions d'en bas
  • Herbst in der Großen Orange (1982) – Un automne dans la Grosse Orange, Fayard
  • Der Waschküchenschlüssel und andere Helvetica (1983) – Si Dieu était Suisse, traduction par Gilbert Musy, Fayard
  • Das Hugo-Loetscher-Lesebuch (1984)
  • Die Papiere des Immunen (1986) – Les papiers du déserteur engagé, Belfond
  • Die Fliege und die Suppe und 33 andere Tiere in 33 anderen Situationen (1989) – La mouche et la soupe et 33 autres animaux dans 33 autres situations
  • Der predigende Hahn, Das literarisch-moralische Nutztier (1992) – Le coq prêcheur : de l’utilisation littéraire et morale des animaux, Fayard
  • Saison (1995)- Saison, Fayard
  • Die Augen des Mandarin (1999)
  • Der Buckel (2002)
  • Lesen statt klettern (2003)
  • Es war einmal die Welt (2004)
  • War meine Zeit meine Zeit (2009)

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]