Hugo Ibarra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ibarra.
Hugo Ibarra
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Numéro 4
Biographie
Nom Hugo Benjamín Ibarra
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance 1er avril 1974 (40 ans)
Lieu El Colorado, Argentine
Taille 1,7 m (5 7)
Période pro. 1993-2010
Poste Arrière Droit
Parcours junior
Saisons Club
1992-1993 Santa Fe
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1993-1998 Drapeau : Argentine Santa Fe 140 (8)
1998-2001 Drapeau : Argentine Boca Juniors 85 (2)
2001-2005 Drapeau : Portugal FC Porto 32 (0)
2002-2003 Drapeau : Argentine Boca Juniors 27 (4)
2003-2004 Drapeau : France AS Monaco 37 (1)
2004-2005 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 31 (1)
2005-2010 Drapeau : Argentine Boca Juniors 124 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1998-2007 Drapeau : Argentine Argentine 11 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Hugo Ibarra, né le 1er avril 1974 à El Colorado, est un joueur de football argentin jouant à Boca Juniors.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début en Argentine[modifier | modifier le code]

Hugo Ibarra est un joueur de football né le 1er avril 1974 à El Colorado, dans le nord de la province de Formosa.

Très jeune il part pour la province de Santa Fé pour jouer pour le club de CA Colón de Santa Fe. Défenseur latéral droit il montre très vite son talent et est recruté par Boca Juniors, ou il participe à 78 matches avec l'équipe première, aidant son club à décrocher le championnat dès sa première saison et la Copa Libertadores un an plus tard.

Arrivée en Europe et divers prêts[modifier | modifier le code]

  • En 2001, il signe au FC Porto mais bien qu'il participe à neuf matches de Ligue des Champions, il ne parvient pas à trouver ses marques au Portugal.
  • En 2002, il est prêté à son ancien club, Boca Juniors où il remporte la Copa Libertadores pour la seconde fois.
  • De retour en Europe en 2003, il est prêté à AS Monaco où il frôle l'excellence. Grâce à des gestes techniques extraordinaires il se fond parfaitement dans l'effectif monégasque. Sur le côté droit de la défense, il a un apport offensif important. Toute la L1 se souvient encore de ses coups du foulard et de ses passes décisives (dont celle pour Giuly lors du match gagné contre le Real Madrid). Il atteint même la finale de la Ligue des champions contre toute attente. Ironie du sort, il perd le titre face au club auquel il appartient, le FC Porto.
  • Ne faisant toujours pas partie des plans du FC Porto, et trop cher pour l'ASM, il est de nouveau prêté, cette fois-ci à l'Espanyol Barcelone. Il y jouera 31 match et y marquera un but.

Le retour au Pays[modifier | modifier le code]

Lassé par la confiance que le FC Porto ne lui accorde pas, et atteint du mal du pays, Ibarra retourne définitivement en Argentine dans son club de toujours, Boca Juniors où il réalise toujours d'excellentes performances.

Carrière Internationale[modifier | modifier le code]

Souvent appelé, mais surtout cantoné au banc, Ibarra n'a obtenu qu'environ dix sélections en équipe nationale, barré par probablement l'un des meilleurs latéraux droits de l'histoire, Javier Zanetti. Il prit part notamment à la Copa América 1999 et à celle de 2007.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]