Hughes MD 500 Defender

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hughes.
Hughes MD 500
Image illustrative de l'article Hughes MD 500 Defender
Un MD-520MG de la force aérienne philippine.

Rôle Hélicoptère léger multi-rôle
Constructeur Drapeau : États-Unis Hughes Aircraft
McDonnell Douglas Helicopter Systems
Premier vol 1976
Date de retrait Toujours en service
Équipage
sept (deux pilotes, jusqu'à cinq passagers en opération)
Motorisation
Moteur Allison 250-C20B
Nombre un
Type turbine à gaz
Puissance unitaire 420 ch
Dimensions
Image illustrative de l'article Hughes MD 500 Defender
Diamètre du rotor 8,03 m
Longueur 7,01 m
Hauteur 2,59 m
Masses
À vide 599 kg
Charge utile 1361 kg
Maximale 1 361 kg
Performances
Vitesse maximale 257 km/h
Plafond 4 205 m
Vitesse ascensionnelle 8,4 m/min
Distance franchissable 370 km
Armement
Interne quatre missiles TOW ou deux Miniguns General Electric M134 7.62mm

Le Hugues MD 500 Defender est un hélicoptère léger multi-rôle américain développé dans les années 1970 sur la base d'un Hughes MD 500; il fut développé pour les usages militaires de l'armée américaine et par la suite exporté vers d'autres pays.

Conception[modifier | modifier le code]

MD 500 de l'armée du Kenya en 2012.

Le Hugues OH-6 Cayuse prouva sa valeur durant la guerre du Viêt Nam dans divers rôles en tant qu'hélicoptère léger de reconnaissance, de transport et d'attaque. Les concepteurs de Hughes Helicopters réalisèrent qu'il y avait un intérêt à produire une version améliorée du précédent, équipé de systèmes et d'un armement amélioré. À l'issue du développement du Hughes 500, une version militaire fut conçue et baptisée MD 500 Defender. Il s'avéra efficace pour effectuer des taches variées telles que de l'observation non armée, des patrouilles aéroportées, des assauts rapides ou encore le transport de charges légères.

Sa réputation dépassa les frontières et de nombreux corps d'armée l'intégrèrent dans leurs rangs tels que l'armée sud-coréenne qui acquit plus de 250 appareil pour un coût unitaire moitié moins élevé qu'un AH-1 Cobra , l'armée israélienne qui l'utilisa activement durant les conflits armés l'opposant à la Syrie, au Liban ou encore l'Égypte ou l'armée de l'air irakienne qui en perçu 60 exemplaires en 1983[1].

Versions[modifier | modifier le code]

369
Prototype militaire connu sous l'appellation YOH-6A.
369A
Version finale renommée OH-6.
500D Scout Defender
Version armée destinée aux opérations de reconnaissance.
500M Defender
Version militaire destinée à l'export; construite sous licence par Kawasaki Heavy Industries pour le Japon sous l'appellation OH-6J et par Breda Nardi pour l'Italie.
500M/ASW Defender
Version d'export pour la marine espagnole.
NH-500M Defender
Version italienne du 500M Defender, produite par Breda Nardi avant son absorption par Agusta[2].
500MD Defender
Version militaire du 500D.
500MD/ASW Defender
Version destinées à la NAVY du 500MD Defender.
500MD/TOW Defender
Version du 500MD Defender, équipé de missiles anti-tank BGM-71 TOW.
500MD/MMS-TOW Defender
Développement sur le modèle du 500MD/TOW et doté d'un viseur de mât Hugues au-dessus du rotor principal.
500MD Quiet Advanced Scout Defender
Version du 500MD Defender pourvue d'un équipement de suppression du bruit et destiné aux opérations furtives.
500MD Defender II
Version multirôle mise en service en 1980 équipée d'un rotor principal à 5 pales et d'un rotor de queue quadripale en option.
500MG Defender
Version multirôle avec nez modifié et habitacle de conception avancée avec une propulsion assurée par un turbomoteur Allison 250-C20B.
500S
Version utilitaire du 500MD avec une charge utile de 680kg.
530 F Lifter
Version dérivée du 500D pour les missions en environnement chaud, équipé d'un treuil pour une charge de 905 kg.
500MG
Version multirôle fondée sur la cellule et le moteur du 530F lifter avec écrans multifonction et avionique avancée. L'appareil était doté d'un viseur sur le mât, au-dessus du rotor principal et d'un équipement incluant une nacelle FLIR à l'avant du fuselage.
Nightfox
Unité de surveillance et d'attaque nocturne disponible en version 500MG et 530MG dotée d'un système d'imagerie thermique et mis en service en 1986.
520MK Black Tiger
Version militaire produite par la Korean Air Aerospace Division pour la Corée du Sud[3].
MD530MG Paramilitary Defender
Version conçue pour les forces de police et les douanes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « December 1983: US Ships Helicopters to Iraq », sur History Commons (consulté le 14 novembre 2014).
  2. (en) The MD Helicopters MD-500/530. Publié le 16 janvier 2008.
  3. (en) Korean Air Aerospace Division (KAA) Publié le 9 janvier 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]