Hugh Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hugh Thomas, baron de Swynnerton Thomas (né le 21 octobre 1931 à Windsor), est un historien britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas fit ses études dans une école privée huppée du Dorset, la Sherborne School, avant d'obtenir un BA en 1953, au Queens' College de l'Université de Cambridge. Il étudia également à la Sorbonne, à Paris. Publié en 1961, son livre The Spanish Civil War [La guerre civile espagnole] remporta le Prix Somerset-Maugham en 1962. Une version revue et augmentée parut en 1977. Thomas publia en 1971 Cuba, or the Pursuit of Freedom [Cuba, ou la poursuite de la Liberté], un ouvrage de plus de 1 500 pages retraçant l'histoire de Cuba de la domination coloniale espagnole jusqu'à la révolution cubaine. Il consacra dix années de recherches à la préparation de ce livre.

De 1966 à 1975, Thomas fut professeur d'histoire à l'Université de Reading. Il fut directeur du Centre for Policy Studies de Londres de 1979 à 1991 et un allié du Premier ministre Margaret Thatcher. En 1981, il devint pair à vie en tant que baron Thomas de Swynnerton, de Notting Hill dans le Grand Londres. Il a écrit des ouvrages politiques pro-européens, des récits historiques ainsi que trois romans.

Hugh Thomas est marié à Vanessa Jebb, fille du premier Secrétaire général des Nations unies par intérim, Gladwyn Jebb dont il a deux fils et une fille.

Thomas ne doit pas être confondu avec deux autres auteurs d'ouvrages historiques, appelés Hugh Thomas :

  • W. Hugh Thomas écrivit sur l'Allemagne nazie
  • Hugh M. Thomas est un Américain qui a écrit sur l'histoire de l'Angleterre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français :

  • La Guerre d'Espagne. Juillet 1936 - Mars 1939, Paris, Robert Laffont, 1961 - édit. révisée en 1977, édit. définitive publiée dans la collection Bouquins, 1986, 1040 p. (ISBN 978-2221048443)
  • Histoire inachevée du monde, Paris, Robert Laffont, 1986.
  • La traite des Noirs : 1440-1870, traduit de l'anglais par Guillaume Villeneuve, Paris, Robert Laffont, 2006.
  • La Conquête du Mexique, traduit par Guillaume Villeneuve, coll. « Bouquins », Paris, Robert Laffont, 2011, 1076 p. (ISBN 978-2221113837)

Source[modifier | modifier le code]