Hudson Hornet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hudson et Hornet.
Hudson Hornet
Marque Hudson Motor Car Company
Hudson Hornet Coupé Club 1951

La Hudson Hornet est une automobile américaine produite par le fabricant Hudson Motor Car Company à Détroit dans le Michigan entre 1951 et 1954. La Hornet a également été fabriquée par American Motors Corporation (AMC) à Kenosha (Wisconsin) et distribuée sous la marque Hudson entre 1955 et 1957.

1951 à 1954[modifier | modifier le code]

La Hornet est basée sur la ligne de la Hudson Commodore Eight, et disponible en modèles deux et quatre portes sedan, coupé cabriolet, et coupé avec toit rigide.

Dans sa version originale de 1951, elle est motorisée par un 6 cylindres en ligne Hudson H-145 avec carburateur double corps développant 145 cv à 3800 tr/min.

À partir de 1952, la voiture est motorisée de la version Twin-H du moteur, équipé de deux carburateurs indépendants, et développant 170 cv. Le moteur pouvant être gonflé à 210 cv en l'équipant d'un kit d'amélioration.

La Hornet est vendue à 46 656 unités en 1951, 35 921 unités en 1952, et 27 208 unités en 1953. La dernière année de sa production, 24 833 Hornets sont produites.

Succès en Nascar[modifier | modifier le code]

Avant le début de la saison 1951, le pilote de NASCAR Marshall Teague visita sans invitation l'usine de Hudson. La Compagnie était si impressionnée de son intérêt qu'on lui offrit le volant d'un Hudson Hornet. Il travailla avec les ingénieurs d'Hudson pour améliorer les performances du moteur six cylindres en ligne de l'auto. On augmente l'alésage des cylindres, on lui met de plus grosses soupapes, on polit et rehausse la chambre à combustion dont on augmente le taux de compression, on change l'arbre à cames, on met un double échappement et un carburateur double. Ceci augmente la puissance de 75 CV de celle de base chez Hudson et forme le kit mentionné précédemment[1]. Ce moteur combiné au plus faible poids de l'auto et à son centre de gravité plus bas, par sa construction nommé "Step Down" où le plancher était plus bas que le châssis, permettaient à la Hornet de battre des voitures plus puissantes. Cette version spéciale de la Hornet sera appelée Fabulous Hudson Hornet par Teague.

D'autres coureurs adoptent également la Hornet : Herb Thomas, Dick Rathman, Fonty Flock, Tim Flock, Jack McGrath, Rebel Frank Mundy et Lou Figaro. Ensemble, ils totalisent à travers les différentes catégories de NASCAR : 13 victoires en 1951, 49 victoires en 1952 et 46 victoires en 1953[1]. La Fabulous Hudson Hornet de Teague, remporte 14 victoires à elle seule dans la catégorie AAA de NASCAR et durant l'année 1952, les Hornets pilotées par Marshall Teague, Herb Thomas, Tim Flock (et les autres) remportent 27 des 34 courses majeures de NASCAR sous les couleurs de l'équipe Hudson[1].

27 courses majeures de 1952 gagnées par la Hudson Hornet [1]
Date Gagnant Course
20 janvier Tim Flock Palm Beach Speedway
10 février Marshall Teague Daytona Beach Course
6 mars Marshall Teague Speedway Park
30 mars Herb Thomas N. Wilkesboro Speedway
6 avril Dick Rathmann Martinsville Speedway
12 avril Buck Baker Columbia Speedway
27 avril Herb Thomas Central City Speedway
4 mai Dick Rathmann Langhorne Speedway
10 mai Dick Rathmann Darlington Raceway
18 mai Dick Rathmann Dayton Speedway
30 mai Herb Thomas Canfield Fairgrounds
1er juin Tim Flock Fort Miami Speedway
8 juin Tim Flock Occoneechee Speedway
15 juin Herb Thomas Charlotte Speedway
29 juin Tim Flock Michigan Fairgrounds
1er juillet Buddy Shuman Stamford Park
4 juillet Tim Flock Shangri-La Speedway
6 juillet Tim Flock Monroe Speedway
20 juillet Tim Flock Playland Park Speedway
15 août Tim Flock Monroe County Fairgrounds
17 août Bob Flock Asheville-Weaverville Spdwy
21 septembre Dick Rathmann Dayton Speedway
28 septembre Herb Thomas Wilson County Speedway
19 octobre Herb Thomas Martinsville Speedway
26 octobre Herb Thomas N. Wilkesboro Speedway
16 novembre Donald Thomas Lakewood Speedway
30 novembre Herb Thomas Palm Beach Speedway

1955 à 1957[modifier | modifier le code]

Sous les couleurs du fabricant American Motors Corporation (AMC), la Hornet est de nouveau fabriquée pendant 3 ans, à Kenosha (Wisconsin). Bien qu'elle conserve le même style, elle est désormais basée sur les précédents modèles de Nash Motors et motorisée par un V8. Au passage, la version coupé cabriolet disparaît du catalogue.

En 1956, AMC décide de donner davantage de caractère au modèle, et lui applique le fameux V-Line Styling, qui lui confère l'un des looks les plus uniques des années 1950. Le style se fonde sur le traditionnel triangle en V du logo de la marque Hudson, et met en exergue ce V de toutes les manières imaginables à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule. En combinaison avec une peinture trois tons, le look de la voiture est unique et immédiatement reconnaissable.

Cependant, le modèle n'emballe pas les foules, et les ventes chutent de 13 130 à 8 152 exemplaires. Une nouvelle retouche du style les fait même tomber à 3 108 exemplaires, entraînant la fin de la production de la Hornet le 25 juin 1957.

La Hornet au cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le film d'animation Cars, réalisé par Pixar en 2006, le personnage de Doc Hudson est représenté par la Fabulous Hudson Hornet auquel Bernard-Pierre Donnadieu prête sa voix.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gunnell, John, Editor, The Standard Catalog of American Cars 1946-1975, Iola, American Motors Corporation,‎ 1976, 2e éd., poche (ISBN 978-0-87341-096-0, lien LCCN?)
  • (en) Conde, John A., The American Motors Family Album, Kraus Publications,‎ 1987 (ISBN 978-1-111-57389-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Roland Via, « Hudson », Legends of NASCAR (consulté le 2007-08-22)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]