Hristo Smirnenski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smirnenski.
Hristo Smirnenski.

Hristo Dimitrov Izmirliev (en bulgare : Христо Димитров Измирлиев), dit Hristo Smirnenski (en bulgare : Христо Смирненски), né le 29 septembre 1898 à Koukouch (Empire ottoman, aujourd'hui en Grèce) et mort le 18 juin 1923 à Sofia (Bulgarie), est un écrivain, poète et révolutionnaire bulgare.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hristo Smirnenski, dont le vrai nom est Hristo Dimitrov Izmirliev, est un poète bulgare. Né en Macédoine, à Koukouch (aujourd’hui Kilkis, en Grèce), sa famille émigre en Bulgarie après la guerre des Balkans de 1912-1913.

Ses premières œuvres paraissent dans le journal satirique N'importe quoi (« K'vo da e »). C'est dans la revue Larmes et rire (« Smyah I sulzi ») qu'apparaît pour la première fois le pseudonyme Smirnenski. En 1918 est publié son recueil intitulé « Soupirs de tout calibre en vers et en prose ».

À partir de 1919, il devient un collaborateur actif de la presse communiste. En 1920 la revue « Rire rouge » publie le premier poème prolétarien de Smirnenski Le premier mai. En 1922 paraît son unique recueil de poèmes, sous le titre « Qu'il fasse jour ». Hristo Smirnenski est mort le 18 juin 1923 de la tuberculose. Sa courte vie d’écrivain a duré huit années durant lesquelles il a produit quelque mille œuvres en prose et en vers, de différents genres, signés de près de soixante-dix pseudonymes.

Liens externes[modifier | modifier le code]