Howell Peregrine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

D. Howell Peregrine

Naissance 30 décembre 1938
Décès 20 mars 2007 (à 68 ans)
Bristol (Royaume-Uni)
Champs Mécanique des fluides
Institutions Université de Bristol
Diplôme Université d'Oxford
Université de Cambridge

Howell Peregrine (30 décembre 193820 mars 2007) était un mathématicien appliqué britannique connu pour ses contributions au domaine de la mécanique des fluides, notamment pour l'étude théorique des ondes hydrodynamiques[1],[2].

Education et carrière[modifier | modifier le code]

Howell Peregrine intégra le département de mathématiques de l'Université de Bristol en 1964 après ses études menées à Oxford et Cambridge[3]. Il passa l'intégralité de sa carrière à Bristol. L'une de ses contributions les plus remarquables a été, entre autres, la prédiction théorique d'une nouvelle entité non-linéaire, maintenant appelée soliton de Peregrine[4], capable d'expliquer la formation des vagues scélérates et qui a également été démontrée plus de 25 ans plus tard expérimentalement dans le domaine des fibres optiques [5],[6] avant d'être confirmée dans le domaine hydrodynamique [7].

Il a occupé les fonctions d'éditeur associé du Journal of Fluid Mechanics pendant plus de 25 ans.

Howell Peregrine mourra soudainement d'un cancer. Il était professeur émérite de mathématiques appliquées à l'Université de Bristol.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Peregrine était connu pour être un bon photographe de phénomènes naturels. Quelques-unes des photographies qu'il a lui même prises apparaissent dans ses articles[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) H. K. Moffatt, « Professor D. Howell Peregrine », Journal of Fluid Mechanics, vol. 580,‎ 2007, p. 1–2
  2. a et b (en) Cooker, M., « A commemoration of Howell Peregrine, 30 December 1938–20 March 2007 », Journal of Engineering Mathematics, vol. 67, no 1,‎ 2010, p. 1-9 (DOI 10.1007/s10665-009-9331-x)
  3. (en) « Professor D H Peregrine », bris.ac.uk (consulté le 2008-09-20)
  4. (en) D. H. Peregrine, « Water waves, nonlinear Schrödinger equations and their solutions », J. Austral. Math. Soc. Ser. B, vol. 25,‎ 1983, p. 16-43 (DOI 10.1017/S0334270000003891)
  5. (en) B. Kibler, J. Fatome, C. Finot, G. Millot, F. Dias, G. Genty, N. Akhmediev et J.M. Dudley, « The Peregrine soliton in nonlinear fibre optics », Nature Physics,‎ 2010 (DOI 10.1038/nphys1740)
  6. (en) « Peregrine’s 'Soliton' observed at last », bris.ac.uk (consulté le 2010-08-24)
  7. (en) A. Chabchoub, N.P. Hoffmann et N. Akhmediev, « Rogue wave observation in a water wave tank », Phys. Rev. Lett.,‎ 2011 (DOI 10.1103/PhysRevLett.106.204502)