Howard Hodgkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sir Gordon Howard Eliot Hodgkin est un peintre et graveur anglais né le 6 août 1932. Après des études à la Bryanston School dans le Dorset. Il devient professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Bath dans le Corsham. Sa première exposition personnelle a lieu à Londres en 1962. Ses premières peintures utilisent des formes simples cernées avec un nombre limité de couleurs. Au début des années 1970, son écriture devient plus spontanée, avec des formes vaguement reconnaissables des couleurs vives et des formes pleines. Son travail peut-être alors décrit comme « semi-abstrait » et est souvent comparé à celui de Henri Matisse.

Les peintures de Hodgkin cherchent à évoquer des rencontres, des moments passés avec des amis et portent souvent des titres qui font allusion à des lieux et des événements particuliers comme Dinner at West Hill (1966) ou Goodbye to the Bay of Naples (1980–82). Comme le peintre l’a lui-même déclaré ses peintures « sont des images représentants des situations émouvantes ».


Ses gravures sont des eaux-fortes tirées en taille-douce. Il travaille avec le même imprimeur (Jack Shirreff et le 107 Workshop) et le même éditeur (Alan Cristea Gallery) durant les 25 dernières années. Malgré leur apparente simplicité et leurs petites tailles, les tableaux d’Hodgkin sont peints sur plusieurs années, repris après des périodes d’abandon, changés ou transformés au gré de l’inspiration. Il fait souvent déborder le tableau sur le cadre, renforçant l’idée que la peinture est d’abord un objet. Sur d’autres, un simple rectangle de couleur sert de cadre. Nombre de ses toiles sont peintes sur des planches de bois récupérées comme des planches à pain ou de vieux dessus de table, plutôt que sur des toiles de lin.

En 1984, Hodgkin représenta l’Angleterre à la Biennale de Venise. En 1985 il obtint le Turner Prize et il fut anobli par la Reine d'Angleterre en 1992. On lui doit la fresque qui entoure la cinémathèque de Londres. En 1990, une rétrospective de son travail a eu lieu à Nantes au Musée des Beaux-Arts. En 2006, une importante rétrospective s’est tenue a Londres à la Tate Gallery.

Citations[modifier | modifier le code]

  • "je n'ai jamais lu Proust ou Freud, mais je crois que je comprend ce que tu dis ou demandes. Le point de départ est simple et direct. Il est issu de choses qui peuvent être vues à travers des fenêtres, des paysages, ou même parfois des natures mortes, des souvenirs de vacances, des intérieurs et des collections d'art, ou d'autres personnes, d'autres corps, des histoires d'amour, des aventures sexuelles et des situations émotionnelles de toutes sortes, voire manger. "

Extrait de la lettre de Howard Hodkin à John Elderfeld du 2 février 1995 cité p69 in Howard Hodkin Paintings Modern Art Museum Worth Texas.

  • " Degas a toujours été un de mes héros favoris, sans doute plus que tout autre artiste"

Extrait de la lettre de Howard Hodkin à John Elderfeld du 25 février 1995 cité p75 in Howard Hodkin Paintings Modern Art Museum Worth Texas.

  • "Il y a des émotions que l'on a envie de condenser au lieu de les étaler. Il faut dire les petites choses en petit. Mais ces œuvres ne sont pas moindres."

in Howard Hodkin petits formats 1975-1989, Faire d'une solution une énigme de Timothy Hyman, Musée des Beaux-Arts de Nantes, 1990 p. 9

  • " Je voulais utiliser la peinture comme substance"

in Howard Hodkin petits formats 1975-1989, Faire d'une solution une énigme de Timothy Hyman, Musée des Beaux-Arts de Nantes, 1990 p. 10

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. London Gazette : no 52952, p. 2, 13-06-1992
  2. London Gazette : no 56797, p. 26, 31-12-2002