Howard Garns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Howard Garns (2 mars 1905 - 6 octobre 1989) était un architecte américain qui a gagné, seulement après sa mort, la renommée en tant que créateur de Number Place (« l'endroit des nombres »), un puzzle de nombres qui est devenu aujourd’hui un phénomène mondial sous le nom de Sudoku[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Howard Garns est né à Connersville, Indiana, et pendant son adolescence déménage à Indianapolis avec son père W.H. Garns, un architecte. Il étudie à l'Indianapolis Technical High School (maintenant connue comme Arsenal Technical High School ou Tech High School) et est diplômé en 1922. Il entre à l'université de l'Illinois, et obtient son baccalauréat de sciences en génie architectural et de l’ingénieur en 1926. Il travaille pour l'entreprise de son père jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, où il devient capitaine du corps des ingénieurs de l'armée des États-Unis (en anglais : United States Army Corps of Engineers ou USACE). Après la guerre, il rejoint le cabinet d'architecture Daggett.

Selon ses amis, il s'habillait toujours élégant et original et portait toujours une fine moustache.

Il est mort d'un cancer le 6 octobre 1989, et est enterré dans le cimetière de Crown Hill, Indianapolis.

Invention de Number Place[modifier | modifier le code]

Les collègues de Garns au sein du cabinet d'architecture Daggett à Indianapolis rappellent le designer travaillant sur le jeu sur une des planches à dessin de l'entreprise. George Wiley, dessinateur pour l'entreprise entre 1957 et 1967, a déclaré au Indianapolis Monthly : « Nous avions deux planches à dessin supplémentaires et un jour, Howard était assis, je me suis approché et je lui ai demandé à quoi il travaillait. Il m'a répondu « Oh, un jeu ». Cela ressemblait à un jeu de mots croisés, mais la grille avait des petits carrés avec des numéros. Je me suis approché et il a tout masqué. C'était un secret. » Robert Hindman, autre dessinateur au sein du cabinet, a corroboré l'histoire : « J'ai vu des croquis et je pensais que c'était un jeu de mots croisés mais je n'étais pas vraiment intéressé à ça, dit-il, c'était son truc, il adorait le faire. »

Dell Pencil Puzzles and Word Games, imprimerie des jeux de puzzles, publia le premier numéro en mai 1979 mais sans la signature de Garns sur le puzzle. Cependant, Will Shortz, compilateur de mots croisés du New York Times, a découvert que le nom de Garns est apparu dans la liste des contributeurs du premier magazine quand Number Place est apparu mais était absent dans toutes les autres éditions.

Garns était vivant quand Number Place, rebaptisé Sudoku, est devenu populaire au Japon au milieu des années 1980, mais est malheureusement mort avant que ce jeu devienne un phénomène international en novembre 2004, lorsqu'il a été imprimé par The Times de Londres.

Références[modifier | modifier le code]

  1. David Zivan, Indianapolis Monthly, mars 2006, p. 74-80