Howard Barker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barker.

Howard Barker, né en 1946 à Dulwich (Angleterre), est un dramaturge et poète britannique.

Issu d'un milieu populaire et marqué par l'après-guerre de son enfance, Howard Barker est de la même génération qu'Edward Bond et Harold Pinter.

Son œuvre, largement traduite en français, comprend plus d'une cinquantaine de pièces, des recueils de poésie et des textes réunis sur le théâtre, ainsi qu'un livret d'opéra.

Son « théâtre de la catastrophe », expression forgée par Howard Barker lui-même, décrit une humanité cruelle par nature et, paradoxalement, toujours séduisante d'intelligence et de lucidité. Le dramaturge n'épargne personne, pas même le poète, qui « se dissimule souvent dans la métaphore comme une créature timide se réfugie dans les bois » (in Treize objets, traduit par Jean-Michel Déprats, éditions Théâtrales/Maison Antoine Vitez).

Les thèmes très présents de la mutilation, de l'arrogance de l'establishment, des violences spectaculaires ou invisibles font de son théâtre une œuvre puissante, nouvelle. Cette violence a aussi longtemps éloigné ses pièces de la scène, en Angleterre et ailleurs. Il devient aujourd'hui plus fréquentable et a été monté à Nanterre, à Besançon, à Rouen ou à Bordeaux.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Gertrude. The Cry (Gertrude. Le Cri), traduit par Élisabeth Angel-Perez. Première mise en scène en France : Günther Leschnik, théâtre du Corbeau Blanc, novembre 2008 ; Sémaphore, Scène conventionnée d'Auvergne. Le texte a ensuite été mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti pour le théâtre de l'Odéon en 2009. Un dossier pédagogique a été réalisé par le CRDP de l'académie de Paris en partenariat avec l'Odéon-théâtre de l'Europe dans la collection Pièce (dé)montée.
  • Blessures au visage (Wounds to the Face), traduit par Sarah Hirschmuller et Sinéad Rushe, mis en scène par Mathilde Delahaye (2009), a été jouée au Festival Off d'Avignon par la compagnie Rhinocéros. Les interprètes étaient Pauline Genot, Pauline Guigou, Karim Haraiche, Léo Muscat, Ambre Sautai et Sélim Zahrani.
  • Les Possibilités (The Possibilities), traduit par Sarah Hirschmuller et Sinéad Rushe, mis en scène par Jerzy Klesyk, a été créé en 2000 au théâtre de la Tempête, avec Nada Strancar, Philippe Duclos, Serge Maggiani, Anaïs de Courson, Mathieu Lagarrigue, Suliane Brahim, Adrien Michaux et, en alternance, Hadrien Kollyris, Ugo Monnier et Ariane Simon.
  • 13 objets (13 Objects) est un exemple de la domination de l'objet sur l'être humain ainsi que d'une désintégration du langage.

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Quelques titres disponibles en français[modifier | modifier le code]

Les Européens, Animaux en paradis, Maudit crépuscule, 13 objets (études sur la servitude), Blessures au visage, La Griffe, L'Amour d'un brave type, Gertrude. Le Cri, Le Cas Blanche-Neige ou Comment le savoir vient aux jeunes filles, Tableau d'une exécution, Les Possibilités, La Douzième Bataille d'Isonzo, Vania, Ces tristes lieux, Pourquoi faut-il que tu y entres ? (Actes Sud) ; Ce qui évolue, ce qui demeure (Éditions théâtrales, Montreuil-sous-Bois).