Hovnatanian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Hovnatanian ou Yovnatanian (en arménien Հովնատանյան) sont une dynastie de peintres arméniens[1] s'étalant de la seconde moitié du XVIIe au XIXe siècle sur cinq générations[2]. Ils se sont illustrés par la réalisation de fresques dans diverses églises d'Arménie orientale, dont la cathédrale d'Etchmiadzin, le siège de l'Église apostolique arménienne, et de portraits de membres de la haute société arménienne de leur époque[3].

Ces peintres ont contribué de manière importante à la fondation de la peinture arménienne moderne[4].

Les peintres Hovnatanian[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat,‎ 2007, 991 p. (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 497.
  2. (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. II : From the Sixth to the Eighteenth Century, Détroit, Wayne State University Press,‎ 2002 (ISBN 978-0814330234), p. 867.
  3. a, b et c (en) Dickran Kouymjian, « Art in Exile: Armenian Artists in the Ninteenth & Twentieth Centuries », sur Armenian Studies Program, CSU Fresno,‎ 1995 (consulté le 29 avril 2010).
  4. Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Arménie, Le Petit Futé, coll. « Country guide », Paris, 2009 (ISBN 978-2746925342), p. 115.
  5. Dédéyan 2007, p. 454.
  6. a et b Patrick Donabédian et Jean-Michel Thierry, Les arts arméniens, Éditions Mazenod, Paris, 1987 (ISBN 2-85088-017-5), p. 314.
  7. (en) « Mkrtum Hovnatanian », sur National Gallery of Armenia (consulté le 29 avril 2010).
  8. Patrick Donabédian et Jean-Michel Thierry, op. cit., p. 461.
  9. (en) « Portrait of Natali Teumian », sur National Gallery of Armenia (consulté le 29 avril 2010).
  10. (en) « Portrait of Catholicos Nerses Ashtaraketci », sur National Gallery of Armenia (consulté le 29 avril 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]