Household Words

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couverture du volume II, du 28 septembre 1850 au 22 mars 1851.

Household Words était un magazine hebdomadaire anglais publié par Charles Dickens dans les années 1850.

Ce magazine tire son nom du vers de Shakespeare tiré de Henry V, « Familiar in his mouth as household words » (« Familiers dans sa bouche comme des mots d'usage courant »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Household Words a été publié chaque mercredi de mars 1850 à mai 1859. Chaque numéro ne coûte alors que deux pence, ce qui en permet une large diffusion. La première édition du magazine comporte une section développant les principes du journal, intitulée « Un mot préliminaire » :

« Nous aspirons à être comptés par nos lecteurs au nombre des choses chères à un foyer et à être présents dans les pensées de leur maisonnée. Nous espérons être le camarade et l'ami de bien des milliers de personnes des deux sexes, de tous âges et de toutes conditions, dont nous ne verrons peut-être jamais le visage. Nous cherchons à apporter à d'innombrables demeures, en provenance du monde changeant qui nous entoure, la connaissance de bien des merveilles de la société, bonnes ou mauvaises, qui ne sont pas conçues pour rendre aucun de nous moins ardemment constants en nous-mêmes, moins confiants dans le progrès de l'humanité, moins reconnaissants d'avoir le privilège de vivre à l'aurore d'une époque radieuse.
We aspire to live in the Household affections, and to be numbered among the Household thoughts, of our readers. We hope to be the comrade and friend of many thousands of people, of both sexes, and of all ages and conditions, on whose faces we may never look. We seek to bring to innumerable homes, from the stirring world around us, the knowledge of many social wonders, good and evil, that are not calculated to render any of us less ardently persevering in ourselves, less faithful in the progress of mankind, less thankful for the privilege of living in this summer-dawn of time. »

— Charles Dickens, Household Words, first edition

Si le journal prend en théorie le parti des pauvres et des classes laborieuses, il s'adresse en réalité presque exclusivement aux classes moyennes. Seul le nom de Dickens, l'inspirateur qui guide le journal (conductor), y apparaît : les articles ne sont en effet pas signés (bien que les auteurs des feuilletons soient identifiés), et sans illustrations.

Feuilletons publiés par Household Words[modifier | modifier le code]

Parmi les ouvrages connus publiés par Household Words, on compte notamment :