House of Keys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

54° 09′ 03″ N 4° 28′ 56″ O / 54.15083, -4.48222 ()

Coat of arms of the Isle of Man.svg

La House of Keys (Yn Chiare as Feed en mannois, Chambre des Clefs en français) est la chambre basse du Tynwald, le Parlement de l’île de Man, dont les membres sont directement élus. L’autre chambre est le Conseil législatif.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La plus ancienne référence à cette institution se trouve dans un document daté de 1417 et écrit par un érudit anglais en langue latine. Ce texte fait allusion aux Claves Mann et aux Claves Legis (« les clés de Man » et « les clés des Lois »). Il y a une controverse au sujet de l'origine du nom. Certains estiment que le mot Keys est une corruption en anglais du participe passé norrois kjósa (« choisi »). Néanmoins, une autre théorie semble plus crédible : le nom aurait été créé par la corruption de l'expression mannoise kiare as feed (prononcé ki-ère…) (litt. « quatre et vingt »), la House of Keys comptant 24 membres. En mannois, le nom actuel de cette institution a toujours la même signification : Yn Chiare as Feed (« Les Quatre et Vingt »).

Élection des membres[modifier | modifier le code]

La House of Keys de Castletown.

Les membres sont désignés sous le nom de « membres de la Chambre des clés » (Members of the House of Keys, abrégé en MHK). Sur l’île de Man, il est nécessaire d’avoir au moins seize ans pour être admis au vote et au moins vingt et un pour être élu. Une autre condition pour les candidats est de résider sur l’île depuis au moins trois années. Il existe quinze circonscriptions dont seront élus vingt-trois des membres (un vingt-quatrième est élu séparément). La durée du mandat est fixée à cinq années, mais il est possible de procéder à la dissolution avant le terme des mandats.

Rôle du porte-parole de la House of Keys[modifier | modifier le code]

Le porte-parole de la House of Keys[1] (SHK, abréviation de Speaker of the House of Keys), est choisi parmi les membres pour en être le président. Il vote de la même façon que les autres membres, mais, à la différence des autres MHK, il a la possibilité de s'abstenir de voter. (Si, toutefois, il y a égalité des voix à l’issue d'un vote, le SHK est tenu de voter pour faire pencher la balance.) Contrairement à ce qui se pratique dans ce genre d'assemblée en Europe, les membres sont tenus par la loi de demander une autorisation pour justifier une absence.

La « cour du Tynwald »[modifier | modifier le code]

La House of Keys, élisant la plupart des membres du conseil législatif, possède un pouvoir plus important que celui-ci.

La House of Keys s'assemble une fois par mois avec le conseil législatif dans une session commune appelée « Cour du Tynwald ». Le président du Tynwald, élu par les deux chambres, dirige la Cour du Tynwald et le conseil législatif. Une fois par an, en revanche, c’est le lieutenant-gouverneur de l’île qui devient président, à l’occasion du Tynwald Day, la fête nationale de l’île de Man (5 juillet).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le porte-parole actuel de la House of Keys est Steve Rodan.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]