Houlque laineuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La houlque laineuse (Holcus lanatus) est une plante herbacée vivace de la famille des Poacées, sous-famille des Pooideae, assez commune en Europe, parfois cultivée comme plante fourragère.

Description[modifier | modifier le code]

L'épi
Détail d'une fleur et anthères

C'est une plante herbacée de taille moyenne (jusqu'à 50 cm de haut), très velue.

L'épi, d'abord vert pointu et compact, s'étale et passe ensuite au rose violacé.

Particularité ; Résistance à l'arsenic[modifier | modifier le code]

La houlque laineuse est l'une des plantes dont certaines souches se montrent particulièrement résistantes à l'arsenic (et plus précisément aux arséniates, formes la plus fréquente de l'arsenic dans les sols, notamment très utilisée dans certains pesticides (désherbants, fongicides, insecticides dont sur les golfs où la houlque est jugée indésirable)[réf. nécessaire].

Habituellement, l'arséniate (sel d'acide arsénique H3AsO4, contenant l'ion arséniate AsO43-) qui est un « analogue chimique » du phosphate (PO43- par rapport à l'acide phosphorique H3PO4) est facilement absorbé par les racines des plantes, et c'est un poison violent pour les êtres vivants, qui bloque notamment la formation d'ATP par la glycolyse.

L'arséniate est la forme la plus fréquente de l'arsenic dans les sols pollués. Ainsi confondu avec les phosphates par les plantes, il peut les pénétrer et contaminer le réseau trophique. Mais quelques espèces ou souches de plantes y ont développé une certaine résistance[1], dont notamment la Houlque laineuse[2],[3],[4],[5],[6]. D'autres herbacées (Deschampsia cespitosa (L.) Beauv[7] et Agrostis capillaris[7]) y présentent aussi une bonne résistance, de même que quelques espèces de fougères métallophytes.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Prairies européennes circumboréales.

Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code]

Nom scientifique : Holcus lanatus L. (synonyme : Holcus argenteus C. Agardh ex Roem. & Schult., Notholcus lanatus (L.) Nash ex Hitchc.)

Utilisation[modifier | modifier le code]

  • Plante fourragère (prairies, foin)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Meharg AA. 1994. Integrated tolerance mechanisms – constitutive and adaptive plant- responses to elevated metal concentrations in the environment. Plant, Cell & Environment 17: 989–993. (Résumé)
  2. Meharg AA, Bailey J, Breadmore K, Macnair MR. 1994a. Biomass allocation, phosphorus-nutrition and vesicular-arbuscular mycorrhizal infection in clones of Yorkshire Fog, Holcus lanatus L. (Poaceae) that differ in their phosphate-uptake kinetics and tolerance to arsenate. Plant and Soil 160: 11–20. (Résumé)
  3. Meharg AA, Cumbes QJ, Macnair MR. 1992. The genetics of arsenate tolerance in Yorkshire fog, Holcus lanatus L. Heredity 69: 325–335. (Résumé)
  4. Meharg AA, Cumbes QJ, Macnair MR. 1993. Pre-adaptation of Yorkshire Fog, Holcus lanatus L. (Poaceae) to arsenate tolerance. Evolution 47: 313–316. (Résumé)
  5. Meharg AA, Macnair MR. 1992. Suppression of the high-affinity phosphate-uptake system – a mechanism of arsenate tolerance in Holcus lanatus L. Journal of Experimental Botany 43: 519–524. (Résumé)
  6. Meharg AA, Macnair MR. 1994. Relationship between plant phosphorus status and the kinetics of arsenate influx in clones of Deschampsia cespitosa (L.) Beauv that differ in their tolerance to arsenate. Plant and Soil 162: 99–106. (Résumé)
  7. a et b Meharg AA, Macnair MR. 1991. The mechanisms of arsenate tolerance in Deschampsia cespitosa (L.) Beauv and Agrostis capillaris L. New Phytologist 119: 291–297. (Résumé)