Houeydets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Houeydets
Image illustrative de l'article Houeydets
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement Arrondissement de Tarbes
Canton Canton de Galan
Intercommunalité communauté de communes du Plateau de Lannemezan et des Baïses
Maire
Mandat
André Quinon
2014-2020
Code postal 65330
Code commune 65224
Démographie
Population
municipale
232 hab. (2011)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 09′ 41″ N 0° 21′ 12″ E / 43.1613888889, 0.353333333333 ()43° 09′ 41″ Nord 0° 21′ 12″ Est / 43.1613888889, 0.353333333333 ()  
Altitude Min. 414 m – Max. 584 m
Superficie 7,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte administrative des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Houeydets

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte topographique des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Houeydets

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Houeydets

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Houeydets

Houeydets est une commune française située dans le département des Hautes-Pyrénées en région Midi-Pyrénées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du sud de la France, située dans les Pyrénées sur plateau de Lannemezan en Bigorre à quelques kilomètres de la ville de Lannemezan entre les villages de Lutilhous, Bégole, Castelbajac et Campistrous. Ce village possède une église et une mairie situées sur la route principale, l'une en face de l'autre. Il y a aussi la source potable de la Graouette et un terrain de sport. La commune est environnée majoritairement de bois et de champs. Le village est divisé en deux parties : la partie groupée où les habitations sont proches voire collées les unes aux autres avec la mairie et l'église. L'autre partie est composée de maisons et de fermes espacées par des champs. Du village, on peut observer la chaîne des Pyrénées et par temps clair on peut observer le pic du Midi. Le village possède un chemin balisé pour la randonnée. La commune est traversée par la Baïsole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois les communes de Castelbajac (marquisat en 1352) et de Houeydets (devenue commune autonome en 1864) étaient soudées au sein de la commune de Chatillon-en-Bigore.

Houeydets fut créé par démembrement de la commune de Castelbajac en 1865.: Sur la commune de Houeydets on peut retrouver des vestiges de la préhistoire (mottes plus ou moins fortifiés, tombelles, urnes). La commune de Houeydets possédait autrefois une école accolée à la mairie, maintenant fermée.. En 1841 à Houeydets les cours deviennent à temps plein (Mais jusque 1847 l’école n’était ouverte que cinq ou six mois par an). 1847 : école ouverte toute l’année. 1914 : classe mixte. L’école de Houeydets comporte alors deux salles de classe et deux appartements de fonction. En 1930 et 1931 arrivées de l’électricité à Houeydets. Quelques événements :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Jean-Paul Duffourc    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 232 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1866. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].
           Évolution de la population  [modifier]
1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
353 361 335 372 405 407 416 418 390
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
334 316 265 259 202 216 214 184 191
1982 1990 1999 2006 2008 2011 - - -
212 202 183 217 227 232 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du village réside dans l'agriculture ; il y a beaucoup de fermes et de champs aux alentours du village, la plupart élèvent des porcs et des vaches. On y cultive souvent du maïs. La chasse est abondante dans les forêts aux alentours.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune de Houeydets comporte une église rénovée avec son cimetière datant du XIXe siècle,les travaux débutèrent en 1894.En 1993 l'église subit de gros dégâts (circuit électrique détruit, clocher endommagé) à cause de la foudre. Auparavant il y avait à la place une chapelle érigée en 1794. La commune comporte notamment un lavoir alimenté par une source d'eau potable située en aval du lavoir. Cette source nommée la Graouette est utilisée par les agriculteurs, mais son eau potable continue à attirer les habitants.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Une installation provisoire de feux tricolores à l'entrée du village en août 2006.

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

La fête du village a lieu généralement en juillet à côté de la Graouette au cours de laquelle les habitants se réunissent pour manger.

une discothèque avait été installée en 2006 dans le village (n'existe plus) ;

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Le Tour de France est passé à Houeydets sur la route principale en 2003

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.