Hotel Mario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hotel Mario
Éditeur Philips
Développeur Fantasy Factory
Distributeur Nintendo
Concepteur Stephen Radosh
Musique Jack Levy

Date de sortie Sortie internationale
Genre Puzzle
Mode de jeu Un joueur, 2 joueurs
Plate-forme CD-i
Média CD interactif
Langue Anglais et Français
Contrôle Manette

Hotel Mario est un jeu de puzzle développé sur CD-i par Philips.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur y incarne Mario et doit parcourir les sept hôtels de Koopa du royaume Champignon. Chaque hôtel contient dix niveaux et l'objectif est de fermer toutes les portes de chaque niveau. Ces portes peuvent cacher des objets comme des pièces, des étoiles ou des fleurs de feu. Mario devra faire face à des ennemis comme des goombas ou des Koopa Troopas tout en ramassant le plus de pièces possible.

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Ce jeu a été très mal présenté pour les fans de la série (surtout à la mauvaise prononciation de « Bowser »). Les cinématiques, considérées comme « drôles » de par leur amateurismes, furent réutilisées dans les années 2007-2013 pour faire des YouTube Poop, petits détournements humoristiques postées sur le site YouTube. Des expressions comme le « Non. », le « C'est grillé ! » de Mario et le « Plein de spaghettis ! » de Luigi, y sont devenues des phrases incontournables. Même si force est de constater que la dernière citation devient quelque peu démodée (ce n'est plus "trendy", selon les parodieurs). Hotel Mario devient lui-même de moins en moins utilisé dans les poops. On peut dater son déclin fin 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « SNES-CD Profile », N-Sider (consulté le 28 juin 2008)
  2. a et b (en) GameTrailers Staff, « The Legend of Zelda Retrospective Part 3 », GameTrailers,‎ 22 octobre 2006 (consulté le 7 avril 2008)
  3. (en) Mark Wilson, « This Day in Gaming, June 5th », Kotaku,‎ 5 juin 2007 (consulté le 7 avril 2008)
  4. (en) Zelda Elements Staff, « Overview: Link: The Faces of Evil », Zelda Elements,‎ 1 janvier 2008 (consulté le 7 avril 2008)
  5. (en) Chris Kohler, « The Video, #7: Nintendo and CD-i », Wired,‎ 24 mars 2008 (consulté le 28 juin 2008)
  6. (en) « Revisit the Lost Super Mario CD-i Game », Interactive Dreams,‎ 31 juillet 2008 (consulté le 19 septembre 2008)
  7. (en) Adam Ducker, « Feature: Mario: The Best & The Worst », N-Europe,‎ 20 novembre 2007 (consulté le 5 octobre 2008)
  8. (en) « Statement by Silas Warner — Programmer on Super Mario's Wacky Worlds » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), GameSpy, 2003-07-26. Consulté le 2008-06-28
  9. (en) Danny Cowan, « CD-i Games: Nintendo », 1UP.com,‎ 25 avril 2006 (consulté le 21 juin 2008)
  10. (en) « Original and Exclusive CD-i Games (part 1) », Interactive Dreams,‎ 1 août 2006 (consulté le 29 juin 2008)
  11. a et b (en) « Hotel Mario for CD-i — Technical Information », GameSpot (consulté le 1 juin 2008)
  12. (en) « Hotel Mario and the internal clock of the CD-i », Interactive Dreams,‎ 6 juin 2007 (consulté le 11 juillet 2008)
  13. a, b et c (en) Devin, « Interview with Trici Venola » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), GameSpy, 2007-09-16. Consulté le 2008-06-21 « Interview with Trici Venola » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)