Hossu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un hossu.

Un hossu (払子?) est une petite baguette en bois ou en bambou à laquelle est attachée comme une crinière de poils de vache, de cheval ou de yak ou faite de chanvre et portée par un prêtre bouddhiste Zen[1]. Souvent décrit comme une « tapette à mouche », le bâton est censé protéger le porteur du désir et sert aussi comme moyen de débarrasser l'environnement des mouches sans les tuer[2]. Le hossu est considéré comme symbolique de l'autorité du maître Zen à enseigner et à transmettre les Buddha Dharma aux autres et se transmet souvent d'un maître à l'autre[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Mol, Classical Weaponry of Japan: Special Weapons and Tactics of the Martial Arts, Tokyo, Kōdansha,‎ 2003, 203 p. (ISBN 4-7700-2941-1, lire en ligne)
  2. Robin D. Gill, Fly-ku!: A Theme from In Praise of Olde Haiku with Many More Poems and Fine Elaboration, Key Biscayne, FL, Paraverse Press,‎ 2004, 76; pp. 85–86 p. (ISBN 0-9742618-4-X, lire en ligne)
  3. Helen J. Baroni, The Illustrated Encyclopedia of Zen Buddhism, The Rosen Publishing Group, Inc.,‎ 2002, 139 p. (ISBN 0-8239-2240-5, lire en ligne)