Hortense Haudebourt-Lescot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lescot.
Antoinette-Cécile-Hortense Haudebourt-Lescot dans son atelier à Paris

Hortense Haudebourt-Lescot (1785-1845) (Antoinette-Cécile-Hortense Haudebourt[1] née Viel[2]) est un peintre français, auteur de natures mortes, d'œuvres de scènes villageoises et de genre ou de portraits classiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a été vraisemblablement l'élève de Élisabeth Vigée Le Brun et a eu elle-même comme élève le peintre Marie-Ernestine Serret.

Certaines de ses œuvres se trouvent au Musée du Louvre, au Musée des Augustins à Toulouse, au Musée Jean de La Fontaine de Château-Thierry.

Quelques oeuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Baisement des pieds de la statue de Saint-Pierre dans la Basilique Saint-Pierre de Rome - 1812 - Musée National de Fontainebleau.
  • Deux merveilleuses - Musée des Augustins de Toulouse.
  • Portrait de Jeunes Filles
  • Le Meunier, son Fils et l'Âne, Musée Jean de La Fontaine.
  • Autoportrait, Musée du Louvre.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Bénézit
  1. On trouve, parfois, l'orthographe Haudebourg
  2. Elle prit le nom du second époux de sa mère : Monsieur Lescot, et épousa l'architecte Pierre Haudebourt (1788-1849).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :