Horst Möller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Horst Möller, né en 1943 à Breslau (alors en Allemagne, aujourd'hui en Pologne), est un historien allemand professeur d'histoire contemporaine à l'Université Louis-et-Maximilien de Munich et directeur depuis 1992 de l'Institut d'histoire contemporaine de Munich. Il a enseigné à l'université Paris IV (Sorbonne) en 1988 et il a occupé la Chaire Alfred Grosser à l'Institut d’études politiques de Paris en 2002-2003. Il a reçu le Prix Gay-Lussac Humboldt en 2005.

Horst Möller a publié environ deux cents essais et dix livres sur l'histoire allemande, française et européenne, du XVIIe siècle au XXe siècle.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La République de Weimar, traduction de Claude Porcell, Éditions Tallandier, 2005 (ISBN 978-2847341911) ;
  • Coauteur : Jacques Morizet , Allemagne-France : Lieux et mémoire d'une histoire commune, Éditions Albin Michel, 1995 (ISBN 978-2226078919).

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]