Hornby Railways

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hornby (entreprise))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hornby.

Hornby est une marque de trains miniatures créée en 1920 au Royaume-Uni par Frank Hornby, fondateur des jouets Meccano et Dinky Toy. Cette entreprise est devenue un groupe international de modélisme ferroviaire, modélisme automobile, accessoires pour le modélisme et jouets.

Historique[modifier | modifier le code]

Locomotives Hornby de 1930
BB 8000 Hornby (années 1950)
Hornby OO actuel

C'est en 1920, qu'apparaît le premier train mécanique Hornby à l'échelle O (aux alentours du 1:43). La marque Hornby désigne alors les trains de l'entreprise Meccano. En 1925, c'est le premier train électrique alimenté en courant alternatif 110 volts, système 3 rails où une simple lampe à incandescence joue le rôle de ballast de puissance.

En 1929, c'est le courant continu 6 volts, moins dangereux, qui est utilisé, mais le succès va surtout aux trains mécaniques qui sont diffusés dans le monde entier. Les modèles restent sommaires, en tôle amboutie imprimée, et les véhicules sont très raccourcis. La locomotive la plus courante est une vapeur à 2 essieux qui sera vendue jusqu'à la fin des années 1930[réf. souhaitée].

En 1938, Hornby lance une gamme à l'échelle OO (les voies sont au 1:87, mais les éléments roulants au 1:76) appelée Hornby DublO, voisine de l'échelle HO, lancé en 1935 par Märklin. Les véhicules ne sont plus en tôle mais en zamac. La production est stoppée durant la Seconde Guerre mondiale, le métal étant réquisitionné à des fins plus importantes.

La production n'est reprise qu'en 1952, où la concurrence conduit Hornby à abandonner le système 3 rails pour le 2 rails, plus fidèle, en 1959. Au Royaume-Uni, la production à l'échelle OO reprend avec des réalisations en plastique de bonne facture[réf. souhaitée]. Malgré l'erreur de réduction de cette échelle (modèles au 1:76 sur une voie au 1:87), le catalogue s'étend rapidement et la qualité de fabrication va en s'améliorant. En 1960 est créée la filiale française Hornby France, qui travaille sur des produits à l'échelle HO.

La société est rachetée par le groupe Lines Bros (marque Tri-ang) qui a ses propres modèles, et, en Angleterre, la marque devient Tri-ang Hornby en 1965. En 1972, le groupe Meccano-Tri-iang est démantelé. En France, Meccano abandonne la production de trains électriques en 1974. Au Royaume-Uni, seule subsiste la société Rovex, qui produit les trains Hornby et les circuits routiers Scalextric.

Rebaptisée Hornby dans les années 1980, elle deviendra rapidement la firme phare européenne du train miniature, après le rachat de la firme espagnole Electrotren et du groupe Lima, Jouef, Rivarossi, (Arnold) en 2004, Airfix (et Humbrol) en novembre 2006 et Corgi toys en mai 2008[1].

La filiale française[modifier | modifier le code]

En France apparaît en 1960, la série HOrnby acH0 (le nom s'y prête !) qui est du vrai HO : le succès est immédiat car les modèles sont originaux et à l'échelle pour un prix compétitif. Les premiers produits disponibles sont :

Ces coffrets sont livrés avec 12 rails courbes. Un seul rayon de courbure existe au départ et sera suivi deux ans plus tard par un rayon supérieur permettant des courbes parallèles. L'alimentation en 12 volts courant continu, modulé pour la traction et 15 volts alternatif éventuel pour les accessoires, n'y est pas incluse, ce qui permet aux clients ne désirant pas acheter tout de suite le transformateur de démarrer avec un petit boîtier à piles.

Ces modèles ont une qualité de reproduction qui n'est pas encore atteinte par Jouef mais sont à un prix beaucoup plus accessible que celui des trains JEP concurrents, qui s'alimentent, eux, par un fil conducteur central discret[2]. Leur silence de fonctionnement est par ailleurs le même et sans commune mesure avec le bruit des modèles O du moment[réf. souhaitée]. La gamme intègre, dès 1962, une bonne partie de la production de la firme artisanale SMCF[3] et continue de se développer.

La fusion de Hornby avec Tri-ang en 1965 se traduit par un ralentissement des nouveautés, qui permet à Jouef de prendre une place dominante. Malgré des productions intéressantes à la fin des années 1960 (notamment : locomotive 030 TU, Bloc-système électronique, voitures TEE Mistral), les difficultés du groupe Lines et le rachat de Meccano-France par le groupe américain General Mills ne portent pas chance à la marque : le dernier catalogue date de 1973, et la production cesse au début 1974.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]