Hormone stéroïdienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les hormones stéroïdiennes[1] sont des stéroïdes se comportant comme des hormones. On peut les regrouper en cinq catégories selon leurs récepteurs : les glucocorticoïdes, les minéralocorticoïdes, les androgènes, les œstrogènes et les progestatifs. Les dérivés de la vitamine D forment un sixième système hormonal proche des précédents, mais techniquement parlant il s'agit de stérols plutôt que de stéroïdes.


Principales hormones stéroïdiennes humaines naturelles[modifier | modifier le code]

Principales hormones à base de stérols[modifier | modifier le code]

Autres hormones stéroïdiennes dans les organismes vivants[modifier | modifier le code]

L'ecdysone et les ecdystéroïdes (hormones de mue des Arthropodes), que l'on retrouve également en quantités importantes dans de nombreuses plantes (phytoecdystéroïdes).

Les brassinostéroïdes (hormones de développement des plantes)


Exemples d'hormones stéroïdiennes de synthèse[modifier | modifier le code]

Quelques exemples d'hormones stéroïdiennes de synthèse :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'expression « hormone stéroïde » est une forme anglicisée calquée sur l'anglais steroid hormone, il est préférable d'utiliser l'adjectif stéroïdienne