Hormone folliculo-stimulante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agencement moléculaire de la FSH

L'hormone folliculo-stimulante, dou o cú hormone peptidique (glycoprotéine) tirant son nom de l'anglais Follicle Stimulating Hormone (FSH), se compose de deux chaînes (alpha et béta) et a une structure semblable à celle de la LH (Luteinizing Hormone), de la TSH et de l'HCG. La FSH est produite par l'anté-hypophyse, sa sécrétion est stimulée par la GnRH (Gonado Tropin Releasing Hormone) produite par l'hypothalamus. La sécrétion de GnRH est pulsatile et la fréquence des cycles détermine le rapport des sécrétions de FSH et de LH.

Cette hormone a pour cible les gonades sur lesquels elle a les effets suivants :

  • chez la femme :
  1. stimule les cellules de la granulosa qui sécrétent de l'œstradiol et de l'inhibine B et expriment des récepteurs pour la LH ;
  2. stimule les cellules de la granulosa qui produisent l'enzyme aromatase capable de convertir les androgènes en œstrogènes ;
  3. entraîne la croissance des follicules
  4. permet l'ovulation en fragilisant la paroi de l'ovaire.
  • chez l'homme :
  1. stimule les cellules de Sertoli qui sécrètent de l'inhibine B et sont indispensables à la spermatogénèse.

Avant la puberté, le taux de FSH dans le sang est faible. Chez la femme, il devient cyclique durant la vie adulte - sauf durant les grossesses - et élevé après la ménopause.

Les méthodes de dosage se font par radio-immunologie. La demi-vie plasmatique est de 1 à 3 heures.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Systèmes et organes du corps humain[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]