Horik II de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Horik II devint roi des Danois en 854 après Jésus Christ et son règne s'acheva entre 864 et 873[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Il succède à Horik Ier lorsque celui-ci est tué dans un combat contre son neveu Guttorm en 854. Connu sous le nom de Éric l'enfant (Eric Barn en danois) [2], il n'est pas forcément le fils de Horik Ier; à l'époque la royauté n'était pas héréditaire au Danemark et selon les régles onomastiques en usage un fils portait rarement le nom de son père.

La tolérance religieuse[modifier | modifier le code]

Eglise de Ribe

Bien qu'ayant commencé son règne par quelques cruautés à l'encontre des chrétiens (persécutions, interdiction de pratiquer le culte…), il changea rapidement d'idéologie suite à la visite de l'archevêque de Hambourg-Brême, Ansgar[3], dont il avait une estime élevée.

Horik II devint ainsi tolérant envers les chrétiens de son royaume, leur donna pleine liberté et alla jusqu'à encourager le développement du Christianisme au Danemark. En 860, Ansgar, dont la volonté était de déployer le Christianisme à travers les pays nordiques, convainquit Horik II de faire bâtir la première église scandinave à Ribe, la plus ancienne ville du Danemark.

Son mariage[modifier | modifier le code]

Dans la bataille pour le pouvoir qui opposa Horik Ier à son neveu Guttorm ou Gudrum et où ils furent tous deux tués, la fille de ce dernier fut capturée et faite prisonnière. Elle resta enfermée jusqu'à ce que Horik II, séduit par sa grande beauté, la prit en mariage et réunisse ainsi les deux lignées royales rivales.

Les offensives des Vikings[modifier | modifier le code]

Sous le règne de Horik II, les Vikings lancèrent de nombreuses offensives au sud:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Adam de Brême Histoire des archevêques de Hambourg Gallimard 1998 (ISBN 2070744647) Livre I chapitre 28 p. 48
  3. [2]