Hoplocephalus bungaroides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hoplocephalus bungaroides

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hoplocephalus bungaroides

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Elapidae
Genre Hoplocephalus

Nom binominal

Hoplocephalus bungaroides
(Schlegel, 1837)

Synonymes

  • Naja bungaroides Schlegel, 1837
  • Alecto variegata Duméril, Bibron & Duméril, 1854

Statut de conservation UICN

( VU )
VU B1+2c : Vulnérable

Hoplocephalus bungaroides est une espèce de serpents de la famille des Elapidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Nouvelle-Galles du Sud en Australie[1]. Elle se rencontre dans un rayon de 200 km autour de Sydney[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat dépend de la température, de l'âge, du sexe et du statut de reproducteur. Pendant les mois les plus froids, les adultes et les jeunes résident dans les anfractuosités des rochers en grès sur les bords des falaises exposées à la chaleur du soleil. Lorsque la température s'élève, les mâles adultes mais pas les femelles reproductrices se déplacent en forêt, vivant dans les arbres creux de la zone environnante. Les jeunes et les femelles gravides restent dans les rochers mais dans les zones ombragées plus fraiches.

Leur habitat a été dégradé par l'urbanisation et l'enlèvement illégal des grès récupérés à des fins d'aménagement paysager. Leur suppression a conduit à une perte d'habitat pour les serpents et leurs proies.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un serpent venimeux de taille moyenne. Selon l'âge et l'habitat, les adultes qui ont une longueur moyenne de 600 mm, peuvent atteindre une taille de 900 mm, les femelles étant un peu plus grandes que les mâles[2]. Ils sont noirs avec de nombreuses marques irrégulières jaunes disposées en étroites bandes croisées.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se met en chasse le soir et se nourrit -rarement- de petits reptiles et de mammifères. Des serpents en captivité sont en mesure de vivre normalement lorsqu'ils sont nourris avec un à deux rats par mois. Dans un cas documenté, un serpent a survécu à une période de douze mois de jeûne.

Les juvéniles se nourrissent essentiellement de geckos (Oedura lesueurii) et occasionnellement de petits scinques. Les adultes se nourrissent de serpents, de geckos mais aussi de lézards, de petits serpents et de souris.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les mâles atteignent leur maturité sexuelle à cinq ans, tandis que les femelles en exigent six. L'accouplement a lieu de l'automne au printemps et les femelles matures donnent une portée tous les deux ans. Contrairement à la plupart de ses homologues venimeux, il est vivipare, donnant naissance à des jeunes vivants. Les naissances ont lieu entre janvier et avril, chaque portée donnant 4 à 12 descendants nés dans des sacs de mucus. Les ovocytes non fécondés et les petits mort-nés sont fréquents.

Venin[modifier | modifier le code]

C'est un serpent venimeux. Il peut être mortel pour l'homme.

Protection[modifier | modifier le code]

Autrefois communément trouvé dans les quartiers de Sydney, il est actuellement considéré comme une espèce menacée en Nouvelle-Galles du Sud. La baisse de sa population est le résultat de la perte de son habitat par l'urbanisation et l'enlèvement des roches de son milieu de vie pour l'aménagement paysager. Il est inscrit comme espèce vulnérable dans la loi fédérale australienne.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Schlegel, 1837 : Essai sur la physionomie des serpens, La Haye, J. Kips, J. HZ. et W. P. van Stockum, vol. 1 (texte intégral).
  • Schlegel, 1837 : Essai sur la physionomie des serpens, La Haye, J. Kips, J. HZ. et W. P. van Stockum, vol. 2 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :