Honoré Théodore Maxime Gazan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honoré Théodore Maxime Gazan
Image illustrative de l'article Honoré Théodore Maxime Gazan

Naissance 29 octobre 1765
Grasse (Var)
Décès 9 avril 1845 (à 79 ans)
Grasse
Origine Drapeau de la France France
Arme Artillerie
Grade général de division
Années de service 1780
Distinctions Comte d'Empire
grand officier de la Légion d'honneur
Hommages nom gravé sous l'arc de triomphe de l'Étoile, 26e colonne.
Autres fonctions membre de la Chambre des pairs

Honoré Théodore Maxime Gazan, né à Grasse (Var), le 29 octobre 1765, est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de service[modifier | modifier le code]

Sous-lieutenant aux canonniers gardes-côtes d'Antibes à l'âge de quinze ans ; garde du corps (compagnie Écossaise) en 1786 ; fit sous les ordres de Moreau, à l'armée du Rhin, ses premières campagnes jusqu'en 1796, où il fut promu au grade de général de brigade le 4 avril 1799 en récompense de son courage à la bataille d'Ettlingen. Le 25 septembre 1799, nommé général de division, il servit en Suisse, sous Masséna qu'il accompagna en 1800 à l'armée d'Italie. Gazan se signala à la tête du 2e corps. Après la paix il fut nommé commandant de la première subdivision de la 27e division militaire en Piémont.

En 1805, en récompense de sa conduite au Bataille de Dürenstein, il fut fait grand officier de la Légion d'honneur. Il contribua à la défaite de l'armée prussienne à Iéna ; battit les Russes à Novogorod en 1807 ; concourut au succès de la bataille d'Ostrołęka, et reçut le titre de comte de l'Empire en 1808. Il se distingua de nouveau en Espagne au double siège de Saragosse ; résista avec un très-faible corps à Ballesteros qui lui en opposait un trois fois plus fort, et culbuta, le lendemain, l'avant-garde espagnole.

À la première Restauration il resta en activité : mais se trouvant accidentellement à Grasse lors du débarquement de l'Empereur au golfe Juan, il partit pour Paris, reprit du service et fut nommé pair de France. Le 4 juin 1815, le duc de Dantzig et lui furent chargés de porter à l'armée l'adresse des représentants.

Le général Gazan passa du commandement de la 16e division militaire qu'il avait alors, à celui de la 2e ; il cessa peu de temps après d'être en activité et ne remplit aucune fonction publique jusqu'en 1831, époque à laquelle il fut nommé membre de la Chambre des pairs.

Son nom est inscrit sur le monument de l'arc de triomphe de l'Étoile, côté Sud.

Source[modifier | modifier le code]