Honoré Flaugergues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Honoré Flaugergues (16 mai 1755 à Viviers – 20 novembre 1830) est un astronome amateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Juge de paix dans sa ville natale de Viviers, Flaugergues est un autodidacte et un scientifique amateur accompli. Il rédige un rapport concernant la santé des ouvriers travaillant dans les fabriques d'étoffes, Observations sur l'influence des travaux relatifs à la fabrication des étoffes de laine sur la santé des ouvriers qui y travaillent dans les manufactures de Viviers en Vivarais, qui sera transmis et lu devant l'Assemblée Royale de médecine en 1779.

Plus tard, il organise les premières campagnes de fouilles archéologiques à Alba-la-Romaine, en 1819-1821.

Mais c'est en tant qu'astronome qu'il reste le plus connu, notamment après avoir été le premier à découvrir la « Grande comète de 1811 » (C/1811 F1). Il est également célèbre pour avoir découvert les nuages de poussière de Mars. En 1809, alors qu'il tente de mesurer la période de rotation de la planète Mars en chronométrant les réapparitions régulières de taches jaunes qui lui servaient de repère, il remarque de légères incohérences dans les observations, qui l'amènent à penser que ce qu'il observe ne se situe pas à la surface de Mars mais est en mouvement dans son atmosphère ; ce que plus tard, l'on interprétera définitivement comme étant des tempêtes de poussière locales. L'attribution de cette découverte à Flaugergues reste toutefois controversée, certaines sources estimant qu'avec sa lunette astronomique de 13,4 m de focale et un grossissement de 90 fois, il n'aurait pas pu observer un tel phénomène.[réf. nécessaire]

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Une place de Viviers - sur laquelle se trouve notamment l'Hôtel particulier de Noël Albert, rappelle son souvenir.
  • On a également donné son nom à un cratère sur la planète Mars.