Honoré Bonet (1340-1410)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Honoré Bonnet.

Honoré Bonet (né en 1340, mort en 1410) était un héraldiste Provençal, prieur de Selonnet, près d'Embrun.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'université d'Avignon où il reçoit son doctorat puis il voyage à travers la France et l'Aragon. En 1390, il est un des commissaires chargés d'aller en Guyenne et en Languedoc réparer les dommages provoqués par le duc de Guyenne[1]

Œuvres[modifier | modifier le code]

L’arbre des batailles, ca. 1400-1450, Honoré Bonet

Dans son ouvrage, l'Arbre des Batailles (entre 1382 et 1387), Bonet étudie l'héraldique. Il est très influencé par Bartolo de Sassoferrato. Son ouvrage a été écrit afin d'obtenir les faveurs du roi Charles VI de France, en vain. Cependant, l'ouvrage devint un véritable manuel pour les commandants et pour de nombreux dirigeants européens.

Bonet fut très influent au XVe siècle : Christine de Pisan le copia de nombreuses fois, le citant parmi ses sources principales. L'héraldiste sicilien Jean Courtois, travaillant pour Alfonse V d'Aragon, se réfère beaucoup à Bonet dans son ouvrage Blason des Couleurs.

La première édition, en français, est publiée à Lyon en 1481. Une édition réputée est celle faite à Bruxelles en 1883. En 1456, son ouvrage est traduit en anglais au château de Rosslyn par Gilbert de la Haye, chancelier d'Écosse.

On lui doit aussi l' Apparition de Jehan de Meun, publié pour la première fois en 1845.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.329

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]