Honker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un honker (chinois simplifié : 红客 ; chinois traditionnel : 紅客 ; pinyin : hóngkè), aussi appelé hacker rouge ou wu mao dang (commentateur à 5 centimes), est un internaute chinois activiste chargé de défendre, comme volontaire ou comme salarié, la ligne officielle du gouvernement chinois. Il est aussi chargé de dénoncer et de contrer les opposants sur les forums Internet. Les honkers sont en général recrutés au sein de la ligue de la jeunesse communiste chinoise et sont payés à l'article posté. Selon David Bandurski[1], il y aurait environ 280 000 honkers en Chine.

Par ailleurs, les plus compétents, réunis dans les Honkers Union of China, piratent et paralysent les sites des opposants chinois et les systèmes informatiques de pays occidentaux. Ces cyberattaques seraient menées en lien avec l'armée populaire de libération[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers honkers ont été mis en place en 2004 à l'Institut des sciences et technologies du Henan. Ils avaient alors pour but d' « intervenir dans les discussions et orienter les commentaires sur les sujets qui préoccupent le plus enseignants et étudiants ». Ils ont été généralisés par la suite afin d'influencer les discussions des forums « dans le bon sens idéologique ». L'agence officielle d'information Xinhua fera part de leur existence en 2006.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Centre d'études du journalisme et des médias de l'Université de Hong Kong
  2. La Chine mise sur la cyberguerre Site Libertes & Internets