Honda CB900F Bol d'Or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honda CB900F Bol d'Or
Honda CB 900 F2.jpg
Honda CB900F2
Constructeur Drapeau : Japon Honda
Années de production 1979 - 1982
Type Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en ligne, 4 temps refroidi par air
Démarrage électrique
Distribution 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 901 cm3
Puissance maximale 95 ch à 9 000 tr/min
Couple maximal 7,9 mkg à 8 000 tr/min
Alimentation 4 carburateurs Keihin32 mm
Embrayage multidisque en bain d’huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission chaîne
Vitesse maximale 210 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ 35 mm (160 mm)
Suspension arrière (débattement) 2 combinés (110 mm)
Frein avant 2 disques ∅ 276 mm, étriers simple piston
Frein arrière 1 disque ∅ 296 mm
Poids et dimensions
Roue avant Comstar 2,15 x 19"
Roue arrière Comstar 2,15 x 18"
Empattement 1 515 mm
Hauteur de selle 815 mm
Poids à sec 235 kg
Réservoir (réserve) 20 litres (4,5 litres)

La CB900F Bol d'Or est un modèle de motocyclette du constructeur japonais Honda.

Elle fait référence aux victoires de la marque dans cette épreuve d'endurance.

Présentation[modifier | modifier le code]

Afin de renouer avec un large public, Soichiro Irimajiri et Honda, lance la CB900F Bol d'Or, et permet de finir la gamme Euro Style. Les 95 ch du nouveau moteur à double ACT, surpasse toute la concurrence du moment et va être un des plus beaux succès commerciaux de Honda.

CB750F Bol d’Or (1979-1982)

CB900F Bol d’Or (1979-1983)

CB1100F Super Bol d'Or (1983-1984)

CB1100R (1981-1983)

Elle a été présentée au salon de la moto à Paris en octobre 1978 et son homologation est prononcée par le service des mines en décembre de la même année.

Le modèle américain se contente de l’appellation CB 900 F Super Sport, plus classique, signe que la renommée de cette épreuve sportive d'endurance française n’a pas traversé l’Atlantique.

Elle est commercialisée au printemps 1979.

Ce qui en fait un succès[modifier | modifier le code]

Par rapport à la CBX 1000, la Bol d'Or comme son nom l'indique, se place résolument dans la catégorie des sportives. Positionnement qu'elle affiche également vis-à-vis de la CB 750 KZ qui remplace la Honda CB 750 Four, première du nom.

Le moteur de la CB 900 F Bol d'Or marque une vraie rupture avec la production de la décennie précédente.

Si le moteur est toujours un 4 cylindres en ligne, il est désormais à double arbre à cames en tête et à 4 soupapes par cylindres. Il se révèle à la fois souple et puissant : la puissance arrive progressivement jusqu'à 5 000 tr/min, devient omniprésente jusqu'à 7 000 tr/min.

La machine est facile à prendre en main et s'avère maniable.

La ligne générale est dans le style de cette époque (Honda l'appelle 'l'Euro Style') déjà en vogue sur les CB250N et CB400N.

La finition est dans l'ensemble bonne, avec clef de contact et starter au guidon. Le tableau de bord ressemble à s'y méprendre à celui de la CBX 1000, mais sans voltmètre.

La CB 900 F Bol d'Or va subir plusieurs évolutions dans sa vie dont la plus marquante esthétiquement sera l'adoption d'un carénage (sur les modèles F2B et F2C) à l'image de la CBX 1000 Prolink. Les versions carénées sont produites en parallèles des modèles basiques. La production de cette moto s'arrête en 1983.

Cette lignée sera remplacée désormais par des machines à moteur V4 dénommé dans un premier temps VF.

Modèles / années / types[modifier | modifier le code]

  • 1979 : FZ SC01
  • 1980 : FA SC01
  • 1981 : FB SC01
  • 1981 : F2B SC01
  • 1982 : FC SC09
  • 1982 : F2C SC09
  • 1983 : FD SC09
  • 1983 : F2D SC09