Homolyse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En chimie, une homolyse, rupture homolytique ou clivage homolytique est la rupture d'une liaison covalente entre deux fragments ; chacun retenant l'un des deux électrons du doublet d'électrons liants, pour former deux radicaux. On l'obtient en utilisant de la lumière (photolyse, notée « hν »), des peroxydes ou la chaleur (thermolyse).

Homolysis (Chemistry).png


La formation de radicaux se fait de façon préférentielle dans des solvants non polaires, les solvants polaires favorisant généralement la formation d'ions. L'homolyse est utilisée pour la génération de radicaux, ceux-ci permettant d'amorcer des réactions radicalaires comme :

La réaction inverse de l'homolyse (formation d'une liaison covalente à partir de deux radicaux) est la colligation[1].

Exemple[modifier | modifier le code]

Cl2 → 2 Cl

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « colligation », IUPAC, Compendium of Chemical Terminology (« Gold Book »), 2e éd. (1997). Version corrigée en ligne:  (2006-).

Article connexe[modifier | modifier le code]