Hommage lumineux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le mémorial de lumière en 2004.
Des oiseaux piégés dans les lumières du Tribute in Light.

Tribute in Light (en français : « Hommage en lumière » ou « Hommage lumineux ») est une installation de 88 projecteurs mise en place pour la première fois le 11 mars 2002, six mois après les attentats du 11 septembre 2001, sur le toit du Battery Parking Garage, près du site du World Trade Center. Dirigés vers le ciel et disposés en deux carrés, les projecteurs créent deux faisceaux de lumière verticaux dans le ciel rappelant les Tours Jumelles et rendant hommage aux victimes[1].

Le projet devait à l'origine être nommé Towers of Light (« Tours de lumière »), mais les familles des victimes ont estimé que le nom mettait l'accent sur les bâtiments détruits au lieu des personnes tuées[2].

Mis en place chaque année depuis la catastrophe, au mois de septembre, aux alentours de la date des attaques, Tribute in Light devait à l'origine servir de « mémorial » temporaire aux attaques contre le World Trade Center, en attendant la construction du véritable mémorial ; il était dès lors prévu que 2011, date du 10e anniversaire des attentats, soit la dernière année où l'hommage serait rendu de cette manière, le mémorial ayant ouvert depuis. Cependant, l'hommage lumineux est maintenu les années suivantes, pour une journée seulement désormais (du crépuscule du 11 septembre à l'aube du 12 septembre)[3],[4],[5],[6].

Observation[modifier | modifier le code]

Par nuit claire, les feux se voient de plus de 60 miles de là (environ 100 km), dans tout New York et dans la plupart des banlieues nord du New Jersey et de Long Island, dans le comté de Fairfield, Connecticut, le comté de Westchester, Rockland et le comté d'Orange County, New York. Les rayons étaient clairement visibles depuis la terrasse du Century Country Club à Purchase, New York, du moins aussi loin à l'ouest que l'ouest du comté de Morris, à Flanders (en), dans le New Jersey, et aussi loin au sud, près de Trenton, New Jersey dans les environs de Hamilton.

Depuis 2008, les générateurs de Hommage lumineux sont alimentés avec du biodiesel à base d'huile de cuisson recyclée[7].

Controverses[modifier | modifier le code]

Des milliers d'oiseaux migrateurs, qui étaient en route du Canada vers le climat plus chaud de la Caraïbe et l'Amérique du Sud, ont été piégés par les lumières, notamment le 11 septembre 2004. Elles ont été éteintes pendant 20 minutes afin de laisser les oiseaux s'échapper[8]. L'Hommage lumineux cause énormément de pollution lumineuse.

Apparitions dans les médias[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tribute in Light to honor victim of 9/11 terrorist attacks, panoramas.dk.
  2. (en) « Tribute in light to New York victims », BBC News,‎ March 6, 2002 (lire en ligne)
  3. (en) « September 11 Tribute In Light Will ReAppear for One Night in 2012 », sur Brooklyn.About.com,‎ 9 septembre 2012
  4. (en) Jen Chung, « Tribute In Light Returns For 9/11 Anniversary », sur Gothamist.com,‎ 28 août 2013
  5. (en) Lori Zimmer, « 9/11 Tribute in Light Will Illuminate Lower Manhattan Once Again on September 11, 2013 », sur Inhabitat.com,‎ 9 septembre 2013
  6. (en) Sarah Galo et Erin McCann, « World Trade Center memorial lights return to New York – in pictures », sur TheGuardian.com,‎ 9 septembre 2014
  7. (en) « Tri-State Biodiesel fuels Sept. 11 memorial » (consulté le 2009-09-11)
  8. (en) « 10000 birds trapped in Twin Towers memorial light », Daily Telegraph,‎ 15 sept. 2010 (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]