Homère le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Homère (homonymie).

Homère de Byzance, surnommé Homère le Jeune est un poète tragique grec du IIIe siècle av. J.-C.. Il était considéré comme l'un des sept poètes de la Pléiade tragique et de la Pléiade poétique.

D'après la Souda il était le fils d'Andromaque le Philologue et de la poétesse Myro. Il semble avoir été au sommet de sa gloire en même temps que Sosithée dont il était le rival (124e olympiade : 284-281 av. J.-C.). Il serait l'auteur de 45 tragédies.

Ses œuvres ne nous sont pas parvenues, nous savons juste que Timon de Phlionte s'en serait servi pour ses propres œuvres.

Sources[modifier | modifier le code]