Holstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holstein (homonymie).
Localisation du Holstein.
Blason du Holstein.
Carte du Holstein, les marais à l'ouest et le Geest à l'Est.

Le Holstein est une région d'Europe centrale qui fut d'abord un comté avant d'être un duché. Il se situait au Nord du Saint-Empire romain germanique, à la limite de l'Allemagne et du Danemark.

Comté[modifier | modifier le code]

Le comté de Holstein (en allemand : Grafschaft Holstein), exista de 811 à 1474 date à laquelle il fut élevé au rang de duché de Holstein. Il appartenait au duc de Schleswig dépendant du royaume de Danemark. La capitale était Kiel. Le nom de Holstein vient d'une tribu saxonne, Holcetae, qui vivait sur ce territoire.

Après la conquête de la Saxe par l'empereur Charlemagne, ce dernier accorde au roi Hemming de Danemark, en vertu du Traité de Heiligen, les territoires situés au-delà de la rivière Eider et constituant la partie septentrionale du Holstein, les terres orientales et méridionales du Holstein étant attribuées aux peuplades slaves des Abodrites et des Wagriens. Les Saxons furent chassés de leurs territoires du Holstein.

Duché[modifier | modifier le code]

Le duché de Holstein est né en 1474 du comté de Holstein, lorsque le roi du Danemark Christian Ier, qui était alors aussi bien duc de Schleswig que comte de Holstein, obtint l'élévation du Holstein au rang de fief d'Empire et fut lui-même nommé à la tête du nouveau duché.

Christian Ier avait déjà, lors du Traité de Ribe en 1460, dû reconnaître l'indivisibilité du Schleswig et du Holstein. C'est ainsi que se forma l'unité historique des deux duchés. La frontière de l'Eider resta toutefois encore d'actualité, puisque le Schleswig restait un fief danois, tandis que le Holstein demeurait un fief allemand. Le duché de Holstein resta donc une partie du Saint Empire jusqu'en 1806.

Province[modifier | modifier le code]

En 1806, à la fin du Saint-Empire romain germanique, le Holstein devint autonome pour quelques années, car après les guerres napoléoniennes, dès 1815, le Holstein fut intégré à la Confédération allemande tout en gardant des liens particuliers grâce à une union personnelle avec Frédéric VII de Danemark jusqu'à sa mort survenue en 1863.

En 1864, se déroule la guerre des Duchés (appelé aussi seconde guerre prusso-danoise et seconde guerre de Schleswig). Ce conflit oppose l'Empire d'Autriche et le Royaume de Prusse au Danemark du mois de février à octobre 1864. Vaincu dans la bataille décisive de Dybbøl, le Danemark doit céder lors du Traité de Vienne le Schleswig-Holstein annexé par les deux puissances. Le Hosltein forme la province du Schleswig-Holstein intégré à la Prusse.

En 1947, après la Seconde Guerre mondiale, la Prusse est démantelée et le Holstein forme alors la région du Schleswig-Holstein un des Länder allemands.