Hockey Club Morzine-Avoriaz-Les Gets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pingouins de Morzine-Avoriaz-Les Gets

Description de l'image  HCMAG 2013.png.
Fondé en 1963
Siège Blason ville fr Morzine.svg Morzine
Rhône-Alpes
Flag of France.svg France
Patinoire (aréna) Škoda Arena
(1 280 places)
Couleurs rouge et jaune
Ligue Ligue Magnus
Entraîneur-chef Flag of the Netherlands.svg Tommie Hartogs
Président Flag of France.svg François Garnaud
Site web hcmag.fr

Le Hockey Club Morzine-Avoriaz-Les Gets (HCMAG) ou les Pingouins de Morzine-Avoriaz-Les Gets est un club français de hockey sur glace évoluant dans la plus haute division française, la ligue Magnus. Les Pingouins sont présidés par François Garnaud et entraînés par Tommie Hartogs.

Historique[modifier | modifier le code]

Même si l'histoire du hockey dans la Haute-Savoie date des premières patinoires date de 1930, l'idée de créer un club dans la ville de Morzine est née en novembre 1963.

Willy Trolliet est le premier entraîneur-joueur salarié du club en 1966. D'origine suisse, il fait venir dans l'équipe un grand nombre de joueurs de son pays et organise des matchs entre sa formation et des équipes suisses. Dix ans plus tard, la ville de Morzine inaugure la Patinoire de Morzine et dans le même temps Trolliet inculque aux plus jeunes joueurs de la ville une mentalité de rigueur. En 1979, la première, et dernière, équipe féminine de la ville participe au championnat de France.

En 1986, l'équipe sénior finit pour la troisième année consécutive dans les premières places du championnat de nationale 3. Ils parviennent enfin à se hisser en nationale 2. L'année suivante, les premiers groupes de supporters se créent. Quatre ans plus tard, les pingouins sont champions de France de nationale 2 et parviennent à la nationale 1. L'équipe ne restera qu'une saison en N1 avant de redescendre en N2 pour une nouvelle saison. Dans le même temps, la ligue nationale professionnelle de France s'écroule et au lieu d'accéder à la nationale 1 classique, c'est-à-dire la seconde meilleure division en France, l'équipe accède à une nouvelle Nationale 1 qui regroupe les seize meilleures équipe de France (l'équivalent de la Ligue Magnus actuelle). Enfin, en 1979, le HCM inscrivait pour la première et seule fois une équipe senior féminine en championnat de France. Même si de nos jours cette équipe n'existe malheureusement plus, le club recense dans ces catégories mineures une dizaine de filles.

L'écart entre les équipes est telle que les pingouins ne parviennent pas à résister aux attaques adverses et ils subissent leur pire revers sur le score de 20 buts à 1 contre Rouen. À la fin de la saison 1993-94, l'équipe retourne jouer en division 2.

En division 2, l'équipe réalise encore une fois des bonnes saisons avec un second titre en 1996 mais des soucis financiers viennent ruiner les efforts des joueurs sur la glace et Morzine aborde la saison 1997-98 en troisième division. En 2000, le club joue de nouveau en division 2 et finit vice-champion de France. En 2003-04, pour l'anniversaire des quarante ans du club, Morzine aligne pour la troisième fois de son histoire deux équipes séniors en championnat de France (une en division 1 et une autre en division 3).

Le club finit à la première place du de la division 1 2003-04 et accède ainsi à la Ligue Magnus. En 2006-07, le club finit à la première place de la saison régulière de la Ligue Magnus. Lors des séries éliminatoires, ils parviennent en finale contre les Brûleurs de Loups de Grenoble mais perdent en quatre matchs (3-1). En 2008, le club s'incline dès les 1/4 de finale.

En août 2013, le HCMA devient le HCMAG pour Hockey Club Morzine-Avoriaz-Les Gets[1].

Logo et origine du nom[modifier | modifier le code]

Le club de hockey de Morzine possède comme logo le même animal que tous les autres clubs de sport de la ville. L'animal sur le logo est en réalité un manchot, mais la confusion avec le pingouin, oiseau volant, est très courante en français. L'origine du logo vient d'une anecdote entre Jean-Jacques Mesnard, premier entraîneur à temps complet du Ski Club de Morzine, et François Baud. Ce dernier participant aux championnats du monde de ski alpin 1950 à Aspen (États-Unis) se voit confier une mascotte personnelle sous la forme d'un petit manchot d'une dizaine de centimètres. Dès son retour, l'animal allait devenir progressivement la mascotte des différentes associations sportives de Morzine.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Effectif 2013-2014[modifier | modifier le code]

Effectif[2]
No Nom Nat. Position Arrivée
31 Hare, AndrewAndrew Hare Drapeau : Canada G 2013 - SUNY-Oswego
35 Macrez, LandryLandry Macrez Drapeau : France G 2013 - Albatros de Brest
2 Hudson, CarlCarl Hudson Drapeau : Canada D 2013 - ESV Kaufbeuren
10 Brodin, MickaëlMickaël BrodinC Drapeau : France D 2007 - Drakkars de Caen
13 Doyle, CharlieCharlie Doyle Drapeau : France D 2013 - Ducs d'Angers
19 Maso, KévinKévin Maso Drapeau : France D 2013 - Dragons de Rouen
32 Besson, NumaNuma Besson Drapeau : France D 2012 - Drakkars de Caen
58 Gõz, BalázsBalázs Gõz Drapeau : Hongrie D 2013 - Miskolci JJSE
93 Barbéro, SimonSimon Barbéro Drapeau : France D 2013 - Genève-Servette
11 Papa, CyrilCyril Papa Drapeau : France A 2010 - Ours de Villard-de-Lans
12 Jones, ChrisChris Jones Drapeau : Canada Drapeau : Royaume-Uni A 2013 - Français volants
14 Gaydon, LoïcLoïc Gaydon Drapeau : France A 2004 - Hockey Club Mont-Blanc
18 Ozoliņš, JānisJānis Ozoliņš Drapeau : Lettonie A 2013 - Hull Stingrays
22 Szabo, PeterPeter Szabo Drapeau : Slovaquie A 2012 - Ours de Villard-de-Lans
25 Beron, GrégoryGrégory Beron Drapeau : France A 2013 - Gothiques d'Amiens
26 Arsenault, JoakimJoakim Arsenault Drapeau : Canada A 2013 - Montagnards de Saint-Agathe
29 Besson, JosselinJosselin Besson Drapeau : France A 2011 - Hockey Club Mont-Blanc
71 Nabb, KimKim Nabb Drapeau : Finlande A 2013 - Sport Vaasa
74 Eischen, ThomasThomas Eischen Drapeau : France A 2013 - Bisons de Neuilly-sur-Marne
89 Mora, LoïcLoïc Mora Drapeau : France Drapeau : Suisse A 2013 - Genève-Servette

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Naissance du H.C. Mag », sur www.hcmag.fr,‎ 21 août 2013 (consulté le 24 août 2013)
  2. Effectif sur eliteprospects.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]