Hockey Club Arosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

HC Arosa

alt=Description de l'image Logo EHC Arosa.JPG.
Fondé en 1924
Siège 7050 Arosa
Patinoire (aréna) Patinoire Obersee
Couleurs Bleu et jaune
Ligue 1e Ligue
Entraîneur-chef Marcel Habisreutinger
Président Ludwig Waidacher
Site web www.ehcarosa.ch

Le HC Arosa est un club de hockey sur glace du village de Arosa dans le canton des Grisons en Suisse. Fondé en 1924, il a remporté neuf titres de champion de Suisse, dont sept de suite au début des années 1950. Il est le troisième club le plus titré de Suisse, derrière le HC Davos et le CP Berne.

Il évolue en 1re Ligue et est entrainé par Marcel Habisreutinger[1].

Son président est Ludwig Waidacher[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation et premières années[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, on pratique le bandy dans la station thermale d'Arosa où un rink de bandy est installé sur le lac Obersee gelé. Cependant, l'enthousiasme de la jeunesse locale se tourne un peu plus tard vers le hockey sur glace, sport naissant alors en Europe. Les jeunes gens d'Arosa jouent au football en été et se rencontrent chaque fois en hiver devant l'actuel Robinson Club d'Arosa pour s'entraîner et jouer sur le Rothornseeli. En décembre 1924, huit membres du club de football fondent le HC Arosa. Parmi eux se trouvent Hans Staub, le futur champion du monde de ski alpin David Zogg et Beni Führer. Le premier match officiel a lieu le 14 décembre 1924 à Arosa contre le Grasshopper Club Zurich que le HC Arosa remporte sur le score de 3 à 1. Ces années-là, les matchs se jouent sans protection, en maillot de football et avec des pantalons courts.

Dans un premier temps, c'est principalement des matchs amicaux contre d'autres clubs qui sont disputés. Pour les rencontres contre le HC Davos dans la vallée de la Landwasser, les joueurs d'Arosa franchissent chaque fois le col de la Maienfelder Furgga à ski et avec l'équipement de hockey. En 1930, la Goldcup d'Arosa, un tournoi international (qui devient ensuite la Sonnengold-Cup) est créée selon le modèle de la Coupe Spengler. En 1931, le HC Arosa accède à la série A. En décembre 1938, emmenés par Karl et Werner Lohrer, Arosa tient en échec pour la première fois un adversaire canadien et l'équipe de Pologne. L'année suivante, Arosa participe à la ligue nationale. En 1942, l'Aroser Sturm, ligne d’attaque composée des frères Ueli et Gebi Poltera et de Hans-Martin Trepp, fait ses débuts en équipe nationale. Pendant la saison 1944-1945, l'équipe se classe quatrième du championnat suisse et en 1946, elle accède pour la première fois au podium avec une troisième place. Cette même année, Arosa bat pour la première fois en championnat régulier l'équipe du HC Davos sur le score de 6 à 5.

Les années 1950 et 1980 couronnées de succès[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire du sport suisse, les succès d'Arosa pendant les années 1940 et 1950 sont célèbres : l'Aroser Sturm comptant parmi les meilleures lignes d'attaque d'Europe, le club peut fêter sept titres de champion national consécutifs de 1951 à 1957. La suprématie nationale de cette ligne ne peut être brisée qu'en 1957-1958 en raison d'absences sur blessures.

La fin des années 1970 voit à nouveau la promotion d'Arosa de la première ligue amateur vers le niveau supérieur, après une longue période de disette sportive. Dans les années 1980, la rivalité sportive avec le HC Bienne pour le titre et les derbies grisons contre le HC Davos font les gros titres des journaux. Les deux formations grisonnes ne sont pas seulement aussi âgées et aussi titrées, elles peuvent également s'appuyer sur de fidèles supporters lesquels font plonger leurs patinoires respectives dans une marée jaune et bleu, les couleurs des deux clubs. Sous la direction du président Peter Bossert et avec Lasse Lilja comme entraîneur, le HC Arosa fête ses huitième et neuvième titres en 1980 et 1982. Pendant la saison 1984-1985, le dixième titre semble assuré, Arosa menant après la première phase du championnat avec sept points sur son second, mais Arosa termine finalement la saison au troisième rang après des matchs retours aux résultats mitigés.

Le retrait volontaire de la ligue nationale[modifier | modifier le code]

La professionnalisation du hockey sur glace suisse progresse rapidement au début des années 1980, une demande accrue sur le budget du club et une certaine saturation de l'intérêt des spectateurs après le titre de champion en 1982 met de plus en plus à mal les finances du club. La situation géographique d'Arosa, au fond de la sinueuse vallée du Schanfigg qui ne facilite pas les déplacements des supporters, n'est pas non plus un avantage.

Avec l'établissement dès 1984 du HC Coire comme troisième club grison en ligue nationale (LNA), la situation financière du club ne laisse plus d'autre solution qu'une relégation en première ligue (troisième division)[3]. La relégation volontaire d'Arosa au terme de la saison 1985-1986, que le club termine au huitième rang, est une première dans l'histoire du hockey suisse.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catégorie:Joueur du HC Arosa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Marcel Habisreutinger neuer Arosa-Coach », sur www.suedostschweiz.ch,‎ 3 avril 2014.
  2. (de) « EHC Arosa - Organisation », sur www.ehcarosa.ch (consulté le 24 août 2014).
  3. [vidéo] (de) Felix Renngli, « Rückblick: Der freiwillige Abstieg von Arosa », sur www.srf.ch,‎ 13 mars 2011 (consulté le 16 août 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]