Hoa Lu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le temple du roi Le Dai Hanh
Chuanhattru239.jpg
Le temple du roi Dinh Tiên Hoang
Portes de l'ancienne capitale
Pagode et grotte Thiên Tôn

Hoa Lu est une ancienne capitale du Viêt Nam. Entre 968 et 1010[1], elle fut la capitale de trois dynasties féodales du Viêt Nam : Dinh, Tien Le et . En 1010, le roi Ly Thai To transféra la capitale à Hanoï. Le roi fit construire plus tard à Hoa Lu de nombreux temples et pagodes.

Aujourd'hui, Hoa Lu est une destination touristique célèbre de la province de Ninh Binh, située à 90 km au sud de Hanoï 20° 15′ 19″ N 105° 57′ 15″ E / 20.25528, 105.95417.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Hoa Lu est une zone de monuments couvrant 13 km2. Sa zone centrale de 3 km2, est la demeure des temple des rois. Les monuments de Hoa Lu comprennent des temples, des pagodes et des systèmes de grottes calcaires.

Monuments les plus typiques: Hang Mua, le temple Noi Lam, Bai Dinh - la plus importante pagode du Viêt Nam, le complexe de tourisme écologique de Trang An, Thung Chim (Jardin d'oiseau), Thung Nang (Vallée du Soleil), le temple de Thai Vi, la pagode de Bich Dong (Grotte de la Perle), Tam Coc (trois grottes), le temple du roi Le Dai Hanh, le temple du roi Dinh Tiên Hoang.

Le temple du roi Dinh Tiên Hoang[modifier | modifier le code]

Hoa Lu fut la première capitale du roi Dinh Tien Hoang, construite après la réunification du Viêt Nam. La citadelle fut construite en reliant les montagnes avec des murs de calcaire, y compris les deux tours intérieure et extérieure. Le temple est maintenant situé à l'extérieur.

Le temple du roi Dinh Tiên Hoang est le plus beau vestige et le plus caractéristique de Hoa Lu. Orienté vers l’est il est entouré d’une enceinte délimitant un espace de 5 hectares, il se cache sous l’ombre d’arbres centenaires, avec plusieurs jardins d’arbres fruitiers et de plantes ornementales. Le temple du roi Dinh Tiên Hoang est un ouvrage architectural original et splendide, remarquable en termes d’art de la sculpture sur bois et sur pierre des artisans vietnamiens du XVIIe siècle[2].

Le temple du roi Le Dai Hanh[modifier | modifier le code]

À 300 m au nord du temple de Dinh Tien Hoang, le temple de l’empereur Lê Đại Hành est construit sur l’ancien emplacement du palais royal de la capitale de Hoa Lu. Aujourd’hui situé dans le village de Truong Yen Ha, il est également appelé temple Ha.

Ce palais abrite la statue de l’empereur Lê Hoàn, entourée de celles de l’impératrice Duong Van Nga à sa droite et de son cinquième fils Lê Ngọa Triều à sa gauche, lequel deviendra le troisième empereur de la dynastie des Le antérieurs[3].

Complexe de tourisme écologique de Trang An[modifier | modifier le code]

Trang An est un complexe de tourisme écologique qui s’étend sur 2 168 hectares. Il comprend en fait 5 sites principaux qui sont des secteurs de conservation spéciaux : l’ancienne capitale de Hoa Lu, un secteur central, le secteur des grottes, un secteur de services touristiques, et la pagode de Bai Dinh.

Le site offre un ensemble de 47 sites historiques et de plus de 100 grottes inondées. Parmi celles-ci, 50 atteignent une profondeur de 10 mètres et relient 30 petites vallées. L’ensemble des grottes de Trang An s'inclut dans une forêt primaire d’une grande diversité en flore et en faune, qui abrite des animaux rares tels que le singe à culotte blanche [Quoi ?], un primate inscrit dans le Livre rouge du Viêt Nam [réf. souhaitée], ou encore le phénix de terre [Quoi ?].

Pendant les travaux effectués dans ce secteur d’écotourisme, de nombreux objets anciens remontant aux dynasties Dinh et Lê antérieurs ont été découverts: cruches, bols, assiettes, briques, mortiers, monnaies en alliage de cuivre...

Référence[modifier | modifier le code]