Hitohiro Saitō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saito.

Saitō Hitohira

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

SAITO Hitohiro Sensei (Portugal - 15/05/2008)

Nom de naissance 斎藤 仁弘 Saitō Hitohiro
Naissance 12 février 1957 (57 ans)
Iwama (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Formation Aikido "Iwama Ryu"
Maîtres Morihei Ueshiba and Morihiro Saito

Hitohiro Saitō (斎藤 仁弘, Saitō Hitohiro?) (né le 12 février 1957) est un maître d'aïkido (9 eme dan). Il est le fils et le successeur de Morihiro Saitō. Il est le fondateur de l'Iwama Shin Shin Aikishuren Kai. Hitohiro a commencé l'apprentissage de l'aikido à l'âge de 7 ans dans le dojo de Morihei Ueshiba, le fondateur de l'aïkido, qui s'en est occupé comme son propre petit-fils. Après qu'Ueshiba soit mort en 1969, il a continué la pratique avec son père. Le jeune Saitō est devenu instructeur officiel au dojo d'Iwama en 1986 et l'est resté jusqu'en 2004 où il s'est séparé de l'Aikikai pour former sa propre organisation. Depuis 2009 il est aussi connu sous le nom de Hitohira (仁平) Saito[1].

Histoire personnelle[modifier | modifier le code]

Son père vieillissant, Hitohiro Saitō occupait de fait depuis plusieurs années la position de responsable du dōjō d'Iwama et de gardien du sanctuaire de l'aikido. Suite à de graves dissensions avec l'Aïkikaï, Hitohiro Saitō se sépara de cette organisation en 2004 pour fonder l'Iwama Shin Shin Aikishuren Kai, dans l'idée de préserver l'aikido tel que Morihei Ueshiba l'enseignait à la fin de sa vie à Iwama ainsi que le travail de son propre père, Morihiro Saitō.

Iwama Shin Shin Aikishuren Kai[modifier | modifier le code]

Hitohiro Saitō est le fondateur et le dirigeant de l'Iwama Shin Shin Aikishuren Kai (岩間神信合氣修練会), l'organisation gérant l'école iwama-ryū de l'aikido.

Après la mort de son père, Morihiro Saitō, le 13 mai 2002, Hitohiro Saitō a continué à s'occuper du dojo du fondateur et du sanctuaire de l'aikido, l' Aiki Jinja. Il s'était également préparé à céder ces rôles à l'Aikikai, qui possède ces lieux[2]. Cependant, le doshu (dirigeant de l'Aikikai) lui demanda de cesser l'attribution des grades dan iwama-ryū. En retour, Saitō demanda à l'Aikikai d'annoncer officiellement que l'aikido originel du fondateur serait préservé à Iwama[2]. Ceci n'arriva jamais. Par ailleurs, Hitohiro Saitō était soumis à des pressions de la part des différents dojos iwama[2]. Ainsi, en novembre 2003, Saitō quitta l'Aikikai[2]. En février 2004, il créa sa propre organisation, l'Iwama Shin Shin Aikishuren Kai.

Alors que nombre d'élèves de Morihiro Saitō préférèrent rester affiliés à l'Aikikai, d'autres décidèrent de suivre Hitohiro Saitō dans sa nouvelle organisation. aujourd'hui, il enseigne à plein temps dans son propre dojo et voyage constamment au Japon ou autour du monde, tenant des séminaires suivis par des centaines d'étudiants en aikido.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Son aikido est réputé précis, austère et dynamique. Contrairement à la plupart des autres écoles, il met l'accent sur les armes (aikijo et aikiken). En tant qu'enseignant, il est exigeant, insistant toujours sur l'étude approfondie des bases de l'aikido comme la seule façon de comprendre l'aikido du fondateur et celui de son père.

Cependant depuis quelques années, et suite au décès de son père, Hitohira tend à pratiquer un aikido plus personnel, divergeant sur des aspects techniques, de l'enseignement de son père, apportant beaucoup de modifications aux placements, techniques, catalogue.

L'aikido qu'il pratique se distingue ainsi énormément de l'aikido transmit par son père, perpétué par des élèves tels que Daniel TOUTAIN, Paolo CORALLINI, Ulf EVENAS, Jean-Marc SERIO et beaucoup d'autre

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hitohiro SAITO Sensei, Aiki Dojo.
  2. a, b, c et d Formal statement by Hitohiro Saito regarding separation from Aikikai (translation and original) [1]