Historia de Gentibus Septentrionalibus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Historia de Gentibus Septentrionalibus, en français Histoire des peuples du Nord, est une œuvre monumentale de Olaus Magnus sur les pays nordiques, rédigée en latin et imprimée à Rome en 1555.

Cet ouvrage est resté longtemps pour le reste de l'Europe la référence pour tout ce qui touchait la Suède. Son succès fut accru par les nombreuses petites gravures sur bois (quasiment une par page), qui représentent les peuples nordiques et leurs coutumes étranges, qui étonnèrent l'Europe entière.

Il fut traduit en italien, (1565), allemand (1567), anglais (1658) et néerlandais (1665). Des résumés parurent à Anvers (1558 et 1562), Paris (1561), Amsterdam (1586), Francfort (1618) et Leiden (1652).

Il reste de nos jours un répertoire important de nombreuses informations curieuses sur les us et coutumes et le folklore scandinaves.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Quelques-unes des nombreuses gravures qui égayent l'ouvrage :

Sur les autres projets Wikimedia :