Histoire du peuplement alpin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Histoire des Alpes.

Le peuplement de l'arc alpin par l'homme est attesté à partir du Paléolithique moyen (vers - 100 000 ans).

Peuplement paléolithique[modifier | modifier le code]

Néanderthal[modifier | modifier le code]

Le peuplement initial du massif alpin est dû à l'Homme de Néandertal qui y établit des campements saisonniers en altitude, à la faveur de la dernière période interglaciaire Riss-Würm (voir aussi glaciation).

La motivation de la fréquentation du milieu montagnard difficile serait la chasse mais aussi l'exploitation de sources de silex pour l'outillage, notamment dans le Vercors.

Homo sapiens[modifier | modifier le code]

Des humains anatomiquement modernes pénètrent les vallées et les Préalpes à partir de 15 000 ans av. J.-C. (par exemple en Chartreuse à Saint-Thibaud-de-Couz, en Savoie ou dans le Vercors), à la fin du Paléolithique supérieur, durant la période estivale pour pratiquer la pêche, la chasse et aussi rechercher le silex.

Peuplement néolithique[modifier | modifier le code]

Au Néolithique, l'arc alpin est occupé par des agriculteurs-éleveurs à partir du VIe millénaire av. J.-C., la pénétration se faisant à la fois par le sud (Provence, Languedoc) et par le nord (Suisse). En altitude, les hautes vallées de l'Arc, de l'Isère, des Doires Baltée et Ripaire constituent des zones exploitées pour les roches vertes nécessaires à la fabrication des haches polies, exportées jusqu'en Bretagne.

Peuplement de l'âge des métaux[modifier | modifier le code]

Aux Âges des métaux, le peuplement s'accroît avec l'exploitation du cuivre et l'ouverture des cols pour le trafic vers l'Italie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]