Histoire des Goths

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De origine actibusque Getarum (De l'origine et des hauts faits des Goths) ou Getica, aujourd'hui traduit en Histoire des Goths, est une œuvre écrite en latin en 551 par le clerc Jordanès.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est un abrégé de l'œuvre perdue de Cassiodore, les Libri XII De Rebus Gestis Gothorum, composée à la demande du roi Théodoric le Grand. Ce document est d’une importance capitale pour l'histoire et l'ethnographie des peuples dits « barbares » et pour l'antiquité romaine tardive[1]. Parmi les descriptions de batailles célèbres, on retrouve celle du sac de Rome par Alaric Ier et la bataille des Champs Catalauniques qui, en 451, opposa les Huns d'Attila à une coalition autour des Romains d'Aetius. A cette Getica, une Histoire de Rome, ou Romana, du même historien, vient faire pendant.

Éditions et traductions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Katalin Escher, Le dossier Attila, Errance, 2007, p. 30

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]