Hisashi Inoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hisashi Inoue

Activités écrivain, dramaturge
Naissance 16 novembre 1934
Préfecture de Yamagata, Drapeau du Japon Japon
Décès 9 avril 2010 (à 75 ans)
Kamakura, préfecture de Kanagawa
Langue d'écriture japonaise
Genres roman, pièce de théâtre

Hisashi Inoue (Kawanishi, 16 novembre 1934Kamakura, 9 avril 2010) est un dramaturge japonais.

En tant qu'orphelin de père, Hisashi Inoue est envoyé dans une institution chrétienne et Hisashi Inoue devient un diplômé de l’université Sophia. En 1969 il écrit sa première pièce de théâtre, Nihonjin no Heso, pour Théâtre Echo. Il gagne l’appréciation littéraire avec ses pièces comiques et satiriques dans la tradition du genre gesaku de la période d’Edo. En 1984 il crée sa troupe, Komatsuza, pour représenter ses pièces. Hisashi Inoue était un ardent militant antinucléaire et pacifiste. Il est lauréat de nombreux prix littéraires, comme le prix Tanizaki, le prix Naoki et le Seiun award.

Bibliographie (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Ame (雨), 1976.
  • Buraun kangoku no shiki (ブラウン 監獄 の 四季), Tōkyō : Kōdansha, 1977.
  • Jūninin no tegami (十二人 の 手紙), Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1978.
  • Tanin no chi (他人 の 血), Tōkyō : Kōdansha, 1979.
  • Seibo no dōkeshi(聖母 の 道化師), 1981.
  • Shikaban Nihongo bunpō (私家版 日本語 文法), Tokyo : Shinchōsha, 1981.
  • Hon no makura no sōshi(本 の 枕 草子), Tōkyō : Bungei Shunjū, 1982.
  • Kotoba o yomu(ことば を 読む), Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1982.
  • Shichinin no sakkatachi : intabyū-shū (七人 の 作家たち : インタビュー集), Tōkyō : Doyō Bijutsusha, 1983.
  • Moto no mokuami(もと の 黙阿弥), Tōkyō : Bungei Shunjū, 1983.
  • Nippon hakubutsushi(他人 の 血), Tōkyō : Asahi Shinbunsha, 1983.
  • Inoue Hisashi zen shibai(井上 ひさし 全 芝居), Tōkyō : Shinchōsha, 1984.
  • Jikasei bunshō-dokuhon (自家製 文章読本), Tōkyō : Shinchōsha, 1984.
  • Fu Chūshingura (不 忠臣蔵), Tōkyō : Shūeisha, 1985.
  • Kuni yutaka ni shite gi o wasure (国 ゆたか に して 義 を 忘れ), Tōkyō : Kadokawa Shoten, 1985.
  • Fukkoki (腹鼓記), Tōkyō : Shinchōsha, 1985.
  • Yonsenmanpo no otoko. Ezo hen (四千万步 の 男. 蝦夷 篇 ), Tōkyō : Kōdansha, 1986.
  • Yonsenmanpo no otoko. Izu hen (四千万步 の 男. 伊豆 篇 ), Tōkyō : Kōdansha, 1989.
  • Shanhai mūn, (シャンハイ ムーン), Tōkyō : Shūeisha, 1991.
  • Nihongo nikki (ニホン語 日記), Tōkyō : Bungei shunjū, 1993.
  • Chichi to Kuraseba (父と暮せば), Tōkyō, 1994.
  • Besuto serā no sengoshi (ベスト セラー の 戦後史), Tōkyō : Bungei Shunjū, 1995.
  • Hon no unmei (本 の 運命), Tōkyō : Bungei Shunjū, 1997.
  • Yonsenmanpo no otoko, Chūkei no ikikata (四千万步 の 男・忠敬 の 生き方), Tōkyō : Kōdansha, 2003.

En français :

  • Je vous écris, Éditions Philippe Picquier, 1997
  • Les sept roses de Tokyo, Éditions Philippe Picquier, 2011.