Hiroshi Shiibashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hiroshi Shiibashi

椎橋寛

Naissance 6 juin 1980 (34 ans)
Suita, Osaka, Japan
Nationalité Japonaise
Profession Mangaka
Langue d’écriture Japonais
Éditeur associé

Œuvres principales

Nura : Le Seigneur des Yokaï

Hiroshi Shiibashi (椎橋寛, Shiibashi Hiroshi?), né le 6 juin 1980 à Suita, dans la préfecture d'Osaka (Japon), est un mangaka japonais, principalement connu pour être l'auteur du shônen Nura : Le Seigneur des Yokaï.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir acquis un diplôme d'art de l'image et travaillé les techniques cinématographiques, notamment l'écriture de scénario (ce qui en fait un mangaka atypique dans sa formation universitaire) au centre universitaires des arts d'Osaka, Hiroshi Shiibashi commence sa carrière en étant tout d'abord l'assistant de Hirohiko Araki, auteur de JoJo's Bizarre Adventure, et se lie d'amitié avec un autre assistant de l'époque de Araki, Yasuki Tanaka. Ces liens d'amitié conduiront par la suite les deux auteurs à se faire des clins d'œil mutuels en faisant chacun brièvement apparaître dans leurs œuvres respectives quelques personnages de l'autre. Ainsi, par exemple, la « femme des neiges », personnage de Nura : Le Seigneur des Yokaï, le grand succès de Shiibashi, effectue une apparition dans Hitami no Catoblepas de Tanaka.

Il publie en 2002 Aratama, sa première œuvre, dans le magazine Business Jump (maison Shūeisha).

En janvier 2003, il publie, dans le magazine Kanan Bungei Manga-hen édité par l'université d'Osaka, Kyûso no Kiba, illustre une nouvelle puis, quelques mois plus tard, dessine dans le même magazine Aka-tuki, sur un scénario de Kengo Kaji.

En 2004, il travaille à nouveau pour la revue Business Jump, pour laquelle il publie deux one-shots manga.

En 2005, il illustre trois éditions de Daigaku Manga, une autre publication produite par l'université d'Osaka.

En 2006, Hiroshi Shiibashi publie dans Akamaru Jump le one-shot Nurarihyon no Mago (ce qui signifie : Le petit-fils de Nurahiyon), qui remporte la troisième édition de la Gold Future Cup. Un succès qui attire l'œil du prestigieux magazine de prépublication Weekly Shōnen Jump qui publie à son tour le one-shot en 2007.

Devant le bon accueil critique, un shōnen manga basé sur le one-shot, Nura : Le Seigneur des Yokaï, voit le jour en 2008 et, le succès populaire et les bons chiffres de vente aidant, est depuis prépublié dans le Weekly Shōnen Jump, puis compilé en tomes par Shūeisha. En France, le manga est publié depuis février 2011 chez Kana[1]. Une adaptation animée de deux saisons de 26 épisodes a été diffusée entre juillet 2010 et décembre 2011. Le manga s'est terminé en décembre 2012 au Japon, et comporte un total de vingt-cinq tomes[2].

Sa nouvelle série, Illegal Rare, débute le 10 février 2014 dans le magazine Weekly Shōnen Jump[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]