Hiroshi Noma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hiroshi Noma

Naissance 23 février 1915
Kobe (Japon)
Décès 2 janvier 1991
Tokio (Japon)
Nationalité japonaise
Profession Écrivain

Hiroshi Noma 野間 宏; 23 février 1915 à Kobe - 2 janvier 1991 à Tokio) est un écrivain japonais.

Fils d'un prêtre bouddhiste, il s'intéresse jeune au marxisme. Il s’enthousiasme pour la poésie symbolique française, lit les œuvres de James Joyce, André Gide et Marcel Proust et est élève du poète Takeuchi Katsutarō avant d'entrer en 1935 à l'université de Kyoto.

En 1941, il est enrôlé au service militaire et prend part à des combats en Chine et aux Philippines. Après avoir été rejeté de l'armée à cause d'une infection paludéenne, il rejoint en 1944, le parti communiste japonais, dont il est cependant exclu plus tard.

Il fait ses débuts en 1946 avec le roman Kurai e. Son œuvre la plus importante est le roman anti-militariste Shinkū chitai (1952), pour lequel il est récompensé du prix Mainichi de la culture. Il est par ailleurs lauréat en 1971 du prix Tanizaki pour le roman Seinen no wa et en 1988 du prix Asahi.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]