Hirosaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hirosaki-shi
弘前市
Drapeau de Hirosaki-shi
Drapeau
La gare de Hirosaki en hiver
La gare de Hirosaki en hiver
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Tōhoku
Préfecture Aomori
Maire Shōichi Sōma
Code postal 〒036-8551
Démographie
Population 182 873 hab. (février 2010)
Densité 349 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 36′ N 140° 28′ E / 40.6, 140.467 ()40° 36′ Nord 140° 28′ Est / 40.6, 140.467 ()  
Superficie 52 412 ha = 524,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Aomori

Voir sur la carte administrative de Préfecture d'Aomori
City locator 13.svg
Hirosaki-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Hirosaki-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Hirosaki-shi
Liens
Site web http://www.city.hirosaki.aomori.jp/

Hirosaki (弘前市, Hirosaki-shi?) est une ville japonaise de la préfecture d'Aomori, située dans la région du Tōhoku, au nord de l’île principale de Honshū.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'époque de Heian, la cité (alors nommée Takaoka) se trouve sur les possessions des Ōshū Fujiwara. Puis, avec l'époque de Kamakura et la prise du pouvoir par Minamoto no Yoritomo, le clan Nambu gagne le contrôle de la région.

Après les batailles d'Odawara (1590) et de Sekigahara (1600), la province de Mutsu est dominée par la clan Tsugaru (allié des Tokugawa et ancien vassal du clan Nambu)[1], qui s'installe dans la ville de Hirosaki et y restera durant toute l'époque d'Edo. Tsugaru Nobuhira y construit notamment le château de Hirosaki en 1611[2]. Après la restauration Meiji, une division de l'armée impériale japonaise s'installe dans la ville. C'est d'ailleurs à cette époque que la cité a été officiellement fondée, le 1er avril 1889.

Le 27 février 2006, la ville d'Iwaki et le village de Souma ont fusionné avec la ville de Hirosaki.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'université compte une université : l'université de Hirosaki.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Turnbull, Warriors of Medieval Japan, Oxford, Osprey Publishing,‎ 2007, poche (ISBN 978-1-84603-220-2, lien LCCN?), p. 79
  2. (en) « Hirosaki Castle », jcastle.info (consulté le 1/2/2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]