Hironori Ōtsuka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otsuka.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Hironori Ōtsuka II.
Sensei Hironori Ōtsuka, Meijin, 10e dan, fondateur du karaté wado-ryu, décoré de l'ordre du Soleil Levant par l'empereur Hiro-Hito.
Les maîtres du karaté à Tokyo (années 1930).
(En partant de la gauche :) Kanken Tōyama, Hironori Ohtsuka, Takeshi Shimoda, Gichin Funakoshi, Chōki Motobu, Kenwa Mabuni, Genwa Nakasone et Shinken Taira.
Au Butokukai de 1938, 2e (assis) en partant de la gauche.

Sensei Hironori Ōtsuka (大塚博紀) (1892-1982), Meijin[1], né à Shimodate, dans la préfecture d'Ibaraki, au Japon, est le fondateur du style Wado ryu de Karate à la fin des années 1930.

Sensei Hironori Ōtsuka, fondateur du style wado ryu de karate, posant avec son élève proche, Tatsuo Suzuki.
Décoré de l'Ordre du Soleil levant par l'empereur Hiro-Hito, cinquième classe en 1966[2].
Sceau de participation au stage de maître Ōtsuka lors de sa visite à Paris en juin 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hironori Ohtsuka (ou "Otsuka") naît le 1er juin 1892 à Shimodaté-City dans la préfecture d'Ibaragi. Dès son plus jeune âge, il aborde l'étude du jujutsu sous la direction de son oncle Chojiro Ebashi, et de son père, le docteur Tokujiro Otsuka. Par la suite, il devint le disciple de Shinsaburo Nakayama, le troisième grand maître de l'école Shindō Yōshin-ryū de jujutsu (créée en 1864 par Matsuoka Katsunosuke). L'enseignement de la Shindo Yoshin Ryu repose sur le principe de l'harmonie des mouvements du corps avec les mouvements de la nature. L'école enseigne également certaines techniques de percussions désignées sous l'appellation de Jujutsu Kenpo. En 1912 et 1917, Otsuka effectue des études de commerce à l'université de Waseda. Il étudie aussi la médecine traditionnelle japonaise. En 1917, il entre à la banque Kawazaki et il semble que, dès cette époque, il envisage de consacrer sa vie aux arts martiaux. En 1921, Nakayama lui décerne le certificat de maîtrise générale (menkyo-kaiden) de la Shindo Yoshin Ryu et le désigne comme successeur officiel et quatrième grand maître de l'école[3]. En 1922, il rencontre Gichin Funakoshi, fondateur du Shotokan Karatedo, à Tokyo. Sous sa direction, il progresse rapidement dans ce nouvel art et devient son assistant trois ans plus tard. Fort de ses connaissances en jujutsu et en médecine traditionnelle, Otsuka commence à modifier les techniques qui lui sont transmises. Dans le cadre de ses recherches, il côtoie le maître japonais Yasuhiro Konishi (fondateur du Karaté Shindo Shizen-Ryu et expert de kendo) et les maîtres okinawaiens Kenwa Mabuni (fondateur du Shito-Ryu) et Choki Motobu. Il met au point une série d'exercices inspirés du jujutsu, du kendo et du karaté Motobu, qu'il nomme yaku-soku-gumité (séquences pré-arrangées d'attaques et de défenses qui se pratiquent à deux). En 1934, la rupture avec Funakoshi est effective. le 1er avril 1939, Otsuka fonde son propre dojo à Tokyo, Dai Nippon Budoku Kai.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hironori Ōtsuka, Karate-Do - Wado-Ryu Karate[4], 1997, 358 pages

Propagation du wado-ryu[modifier | modifier le code]

Jusque dans les années 1960, le karaté Wado Ryu (ainsi que les arts martiaux en général), était resté sur les petites îles du Japon. Il était à peine connu en dehors de l'Orient. Cela allait bientôt changer. Maître Hironori Ōtsuka, dont les premiers étudiants furent : M. Mochizuki, T. Kono, T. Suzuki[5], A. Yamashita et Y. Toyama[6], leur confia, en 1963, la mission de transmettre et de divulguer le Wado-Ryu en Europe.

Principaux élèves[modifier | modifier le code]

Maître Ōtsuka aurait eu sept élèves direct[7], son élève proche étant maître Tatsuo Suzuki (1928-2011).

Citation de maître Ōtsuka à son élève Kazuo Sakai[modifier | modifier le code]

« ...un jour, quelque part après la cinquantaine, tu reconnaîtras ce qu’est réellement le Karaté.  »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

« Hironori Otsuka, fondateur du Karaté Wado Ryu reçut, quant à lui, le titre de Renshi en 1938 et le titre de Kyoshi en 1942. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 9 octobre 1972, maître Ōtsuka est devenu le premier karatéka jamais honoré au titre de Meijin par le frère cadet de l'empereur et le président de la prestigieuse Kokusai Budo Renmei.
  2. En 1966 il est élevé au rang de Kun-Goto, et l’Empereur Hirohito le décore du « Grand ordre du soleil levant » (Soko Kyoku Jitsu Sho) pour sa contribution à l’enseignement et au développement du Karaté-Do.
  3. Lignée technique, http://www.shinyokai.com/lineage.htm
  4. Écrit par le fondateur du Karaté Wado Ryu, Hironori Ohtsuka, ce livre est la traduction exacte du texte que le maître écrivit en 1970. Il contient 375 photographies d'Hironori Ohtsuka réalisant des katas de Karaté Wado Ryu ainsi que des techniques de bases.
  5. Élevé au grade de 8e dan en 1975 par maître Otsuka en personne. Par la suite, maître Suzuki refusa plusieurs fois le grade de 10e dan qu'on lui proposait considérant que seul le fondateur de l'école, Hironori Ohtsuka, était en droit de lui accorder ce grade et il était décédé.
  6. Élevé au grade de 7e dan en 1981 par maître Otsuka en personne. Actuellement 9e dan.
  7. Source : (it) Origini dello Stile Wado Ryu

Sur les autres projets Wikimedia :