Hiromi Uehara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hiromi Uehara

Description de cette image, également commentée ci-après

Hiromi au Moers Festival 2007

Informations générales
Naissance 28 mars 1979 (35 ans)
Hamamatsu, Drapeau du Japon Japon
Genre musical Jazz
Instruments Piano et clavier
Années actives 1986 - présent
Labels Telarc
Site officiel www.hiromimusic.com

Hiromi (上原ひろみ, Hiromi Uehara, née le 26 mars 1979) est une pianiste de jazz née à Hamamatsu au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hiromi Uehara prend ses premières leçons de piano à l'âge de six ans, et démontre rapidement une habileté et une vitesse d'apprentissage hors du commun. À sept ans, elle intègre la prestigieuse Yamaha School of Music et à 12 ans, elle joue pour la première fois en public avec un orchestre de prestige. À 14 ans, Hiromi voyage en Tchécoslovaquie où elle a l'occasion de jouer avec l'orchestre philharmonique tchèque et à 17 ans elle monte sur scène avec Chick Corea à Tokyo alors qu’ils ne se sont rencontrés que la veille. Elle passe ensuite quelques années à écrire des jingles pour des compagnies japonaises dont notamment Nissan[1].

En 1999, elle s'inscrit à la prestigieuse école de musique de Berklee College of Music à Boston. Elle y rencontre le renommé pianiste Ahmad Jamal, qui deviendra son mentor. Elle obtient son diplôme avec le rang maximal en 2003. La même année elle sort son premier album Another Mind qui fait une forte impression dans la communauté jazz autant aux États-Unis qu’au Japon[2].

Hiromi jouait à l'origine en trio avec le bassiste Mitch Cohn et le batteur Dave DiCenso. En 2004, elle enregistre son second album Brain avec ses camarades de Berklee, le bassiste Tony Grey et batteur Martin Valihora.

En octobre 2006, le trio s'agrandit au guitariste David Fiuczynski et le quartet est alors nommé Sonicbloom. C’est cette formation qui enregistre les albums Time Control et Beyond Standard. Le batteur Mauricio Zottarelli rejoint Sonicbloom pour la tournée de 2009[2].

L’année 2009 la voit sur tous les fronts. Un album un duo avec Chick Corea logiquement intitulé Duet est enregistré lors d’un concert à Tokyo. Elle prend part à l’album Jazz In The Garden de Stanley Clarke et avec le batteur Lenny White alors que sortent également deux DVD de concerts d’Hiromi, l’un avec son premier trio, l’autre avec Sonicbloom. Toujours en 2009, elle enregistre son premier album piano-solo avec Place To Be[2].

La pianiste japonaise se lance ensuite dans un nouveau projet, The Trio Project, avec le batteur de Toto Simon Phillips et un collaborateur régulier en la personne d’Anthony Jackson à la basse. Ce trio enregistre deux albums, Voice et Move respectivement en 2011 et 2012, et part en tournée dans le monde entier[3],[4].

Influences et style[modifier | modifier le code]

Hiromi est influencée par un éventail très large de musique, elle déclare à ce propos : « J’aime Bach, j’aime Oscar Peterson, j’aime Franz Liszt, j’aime Ahmad Jamal. J’aime aussi des gens comme Sly and The Family Stone, Dream Theater ou King Crimson. Je suis également très inspirée par des athlètes comme Carl Lewis ou Michael Jordan. En fait, je suis inspirée par tous ceux qui ont une grande, grande énergie. Ils me touchent vraiment directement au cœur[1]. »

La pianiste est reconnue pour sa virtuosité et son énergie autant dans sa musique que lors de ses prestations scéniques. Elle mélange les styles, bebop, post-bop, stride, rock, funk, reggae, classique, tout en gardant l’improvisation au centre de sa musique. Si elle aime se réapproprier certains standards, la majorité de ses albums sont constitués de ses propres compositions très diverses et souvent sophistiquées[5],[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio (sous le nom "Hiromi")

DVD

  • Hiromi Live in Concert (2005)
  • Hiromi’s Sonicbloom Live in Concert (2007)
  • Hiromi The trio project Live in Marciac (2012)

Autres apparitions

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]