Hirkhouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hirkhouf
H Hr
r
x w f
ḥr.w-ḫwj=f / ḫwj=f-ḥr.w

Le prince Hirkhouf est nomarque d'Assouan sous les règnes de Mérenrê Ier et de Pépi II. En tant que chef des troupes étrangères et des pays du Sud, il organise quatre expéditions en Afrique sur l’ordre de ces deux rois. Il avance au-delà de la Nubie, en suivant des pistes inconnues et rapporte de nombreuses richesses.

Mérenrê a confié la conduite d'expéditions en basse Nubie à Hirkhouf, alors gouverneur du Sud à Éléphantine et directeur de tous les pays étrangers du Sud. Hirkhouf atteint la région de la troisième cataracte du Nil, le pays de Yam (Darfour), et obtient la soumission à l'Égypte des chefs tribaux locaux. Il inaugure ainsi la suzeraineté pharaonique sur ces terres, que la culture égyptienne influencera profondément durant des siècles. De ces pays, les Égyptiens font venir des produits précieux tels que l'or, l'ivoire, l'encens, le bois d'ébène.

Le jeune Pépi II, dès le début de son règne, est fasciné par ces contrées méridionales aux richesses merveilleuses. Il y renvoie Hirkhouf, en l'an 2 du règne. Ce dernier nous a laissé dans son tombeau d'Éléphantine une longue biographie avec la reproduction d'une lettre du pharaon reçue durant son retour vers l'Égypte. On y lit l'enthousiasme et la sollicitude de l'enfant-roi pour un pygmée, étonnant présent qu'Hirkhouf ramène de son voyage à la cour de Memphis :

« Tu as dit dans ta lettre que tu rapportais toutes sortes de présents. Tu dis aussi (...) que tu ramènes un Pygmée (...) semblable au Pygmée qu'avait rapporté de Pount le trésorier du dieu, Baourded, au temps du roi Isesi... Reviens donc vers le nord, à la Résidence ; laisse tout, et amène avec toi ce Pygmée que tu as rapporté du pays des habitants de l'horizon. »

C'est encore Hirkhouf qui, plus tard, découvre en plein désert à l'ouest de Thèbes les oasis de Kharga et Daklah qui deviennent par la suite des centres importants et prospères.