Hiram Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hiram.

D'après la Bible, Hiram Ier était un roi phénicien de Tyr du Xe siècle av. J.-C. La bible en fait un descendant de Sidon, fils de Canaan.

Biographie biblique[modifier | modifier le code]

D'après la Bible, Hiram hérita du trône de son père Abibaal. Il commença à travailler sur l'agrandissement de sa cité, Tyr, en élargissant les deux ports et en les reliant par un canal traversant la ville. Il construit par la suite des temples pour ses dieux Melqart et Astarté. Son travail pour sa cité attira l'attention des rois hébreux David et Salomon avec qui il entretînt des liens amicaux et commerciaux. Par la suite, le roi David contacta Hiram pour lui demander de l'aide dans la construction de son temple, mais il mourut et c'est son fils Salomon qui finit l'accord. Hiram envoya du bois, des architectes et des maçons à Salomon pour l'aider à la construction de ce temple en l'honneur de Yahvé. Hiram mena une campagne victorieuse contre Akko. Il put aussi remettre sous sa dépendance la colonie nord-africaine d'Utique.

Hiram reçut du blé et de l'huile de Salomon en remerciement, mais il est possible qu'il ne fut pas satisfait et qu'il demanda qu'une expédition soit menée dans le pays d'Ophir pour ramener de l'or et des pierres précieuses.

Biographie historique[modifier | modifier le code]

Hiram Ier roi de Tyr était le fils d'Abibaal. Contemporain des rois d'Israël David et Salomon selon Flavius Josèphe il vécut 53 ans et régna pendant trente-trois ans vers 969-936 av J.-C. et il eut comme successeur son fils Baal-Ezer Ier [1] , [2]. Dans un autre ouvrage Flavius Josèphe évoque un règne de 34 ans [3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Flavius Josèphe Contre Apion, Livre I chapitre 18
  2. Eusèbe de Césarée, Chronique, 37
  3. Antiquités judaïques: Livre 8 chapitre 2 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]