Hippodrome de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 29′ 20.7″ N 73° 39′ 29.24″ O / 45.489083, -73.6581222 ()

Course de plat

L'Hippodrome de Montréal (également connu sous son nom original de Blue Bonnets) était une installation de courses de chevaux situé à Montréal au Québec, Canada.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1872, l'hippodrome Blue Bonnets pour les courses de chevaux pur-sang était situé à Ville Saint-Pierre. En 1905, John F. Ryan a fondé le Jockey Club de Montréal, ainsi que le nouveau Blue Bonnets Raceway sur le boulevard Décarie le . Montagu Allan a été président de Blue Bonnets de 1907 jusqu'en 1920 quand il a été remplacé par JKL Ross, propriétaire de Sir Barton, le premier pur-sang à gagner une Triple Couronne aux États-Unis.

En 1932, Joseph Cattarinich, Léo Dandurand, Louis Létourneau ont acheté Blue Bonnets. L'année 1943 a marqué la première apparition de courses attelées et en 1954 les courses de plat pur-sang ont pris fin.

En 1958, Jean-Louis Lévesque (une rue a été nommée en son nom non tout près du site de l'hippodrome) achète Blue Bonnets et construit un nouvel hippodrome de plusieurs millions de dollars et ramena en 1961 les courses de pur-sang. En 1965, Paul Desmarais le PDG de Power Corporation du Canada a pris le contrôle de Blue Bonnets. En 1970, la société Robert Campeau a acquis l'installation.

En juillet 2011, l'hippodrome de Montréal sera l'hôte de la tournée U2 360° Tour du groupe U2. Les concerts auront lieu les 8 et 9 juillet. À cette fin, le groupe a déboursé 3 millions pour la construction du stade qui ne servira qu'à ces deux dates. La structure sera par la suite démontée pour faire place à un projet immobilier. Il s'agira donc du dernier événement à avoir lieu sur le site de l'hippodrome, ce qui deviendra du même coup le plus grand spectacle extérieur payant de l'histoire de la ville de Montréal.

Propriété publique[modifier | modifier le code]

En 1991, à cause de difficultés financières, la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM) fait l'acquisition des installations de Blue Bonnets. En 1995, le nom de Blue Bonnets disparait et rebaptisé Hippodrome de Montréal. Il est désormais exploité par le gouvernement du Québec via l'agence SONACC (Société nationale du cheval de course) et comprend des courses attelées, des ententes entre les hippodromes de paris sportif aux États-Unis. L'établissement dispose de deux restaurants avec des centaines de terminaux de loterie vidéo et machine à sous.

En 2009, le 19 octobre, Attractions Hippiques du Québec cesse toutes ses activités et plus spécifiquement, c'est la fin des courses à chevaux à l'Hippodrome de Montréal.

Présidents de Blue Bonnets[modifier | modifier le code]

  • H. Montagu Allan (1907-1920)
  • J. K. L. Ross (1920-1931)
  • Kenneth Thomas Dawes (1931-1933)
  • Joseph Cattarinich (1933-1938)
  • J.-Eugene Lajoie (1938-1939)
  • Louis Letourneau (1939-1942)
  • J. Eugene Lajoie (1942-1958)
  • Jean-Louis Levesque (1958-1970)
  • Raymond Lemay (1970-1973)
  • Alban Cadieux (1973-1983)
  • Andre Marier (1983-1994)
  • Gilbert l'Heureux (1994-1995)
  • Jacques Brulotte (1995-2000)
  • Jean-Pierre Lareau (2000-2002)
  • Richard Castonguay (2002–2007)
  • Sénateur Paul J. Massicotte, propriétaire d'Attractions Hippiques (2007-2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]