Hippocampus denise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L' Hippocampe denise (Hippocampus denise), appelé aussi Hippocampe pygmée jaune ou encore hippocampe grêle, est une sous-espèce d'hippocampes de la famille des Syngnathidae.

Description[modifier | modifier le code]

L’hippocampe denise est un animal doté d’un museau court, avec une nageoire anale petite ou absente, 14 rayons de nageoire dorsale pour 10 au niveau des nageoires pectorales. Il est à noter l’absence d’épine au niveau des yeux et des joues. Ce poisson peut être rencontré sous deux formes esthétiquement assez différentes. La première est courante, où le corps est presque lisse et ne présente quasiment pas de tubercules. La seconde est recouverte de quelques excroissances bulbeuses. La coloration de l'animal s'oriente vers le jaune, plus ou moins vif, jusqu'à l’orange, en fonction de la couleur de la gorgone qui l’abrite. Il est souvent parsemé de taches plus sombres. Sa taille moyenne de 16,2 millimètres, queue comprise, le classe parmi les plus petites espèces de poissons au monde. La queue préhensile peut porter des anneaux un peu plus sombres et lui permet de s’accrocher au substrat environnant ou bien encore à son partenaire au cours de l’accouplement. Il peut se déplacer en oscillant rapidement sa nageoire dorsale.

Habitat[modifier | modifier le code]

L’hippocampe denise est essentiellement présent dans la partie occidentale de l'océan Pacifique. Cette espèce est apparemment la plus répandue en Indonésie, les Vanuatu et Palaos. Elle est aussi présente en Micronésie, en Papouasie Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Calédonie, aux Philippines et aux Iles Salomons. L’hippocampe denise établit sa demeure entre 13 et 90 mètres de profondeur dans différents types de gorgones. Celles du genre Muricella : Muricella plectana (Grasshoff, 1999) et Muricella paraplectana (Grasshoff, 1999) jaune ou orange, mais surtout Annella reticulata (Ellis et Solander, 1786), Echinogorgia sp.

Reproduction[modifier | modifier le code]

De nature ovovivipare, c'est le mâle qui porte les œufs dans une poche incubatrice qui se trouve sous la queue.

Espèce similaire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :